Bauhaus-Universität Weimar

( i474 ) 
» Il était tout indiqué de chercher à vérifier, par une méthode rigou¬ 
reuse, cette loi, qui apparaît d’ailleurs, avec des modifications secondaires, 
dans d’autres domaines de la physiologie des sensations. 
» J’ai fait construire à cette fin par M. Aubry des haltères pesant 5kg, et 
auxquels un dispositif simple permet d’ajouter successivement les vingt- 
quatre poids supplémentaires suivants : 
kg kg kg kg kg kg kg ^ kg 
0,070, 0,265, 0,365, o,535, 0,620, 0,925, 1,000, 1,240, 
i,33o, 1,660, i,75o, 2,oi5. 2,ii5, 2,36o, 2,5oo, 2,900, 
3,oo5, 3,320, 3,435, 3,885, 4,010, 4>36o, 4,49°, 4,865. 
» On a ainsi, pour les sommes de chacun de ces poids et du poids de 
l’haltère, des nombres dont les rapports avec le poids de l’haltère corres¬ 
pondent aux douze premières puissances entières positives et négatives 
de § réduites dans la première octave, dans l’ordre suivant des expo¬ 
sants : 
-W2 , 
— 5, 
+ 7 > 
—10, 
-1- 2, 
- 3, 
-l- 9*, 
- - 8 
, f 
-4 > 
— J, 
-bi 1*, 
- 6, 
L 6, 
— 11*, 
■ I , 
4 
-b 8, 
— 9', 
-b 3, 
— 2, 
+ 10, 
— 7% 
+ 5, 
— i 2 
» Dans ce Tableau, les six poids de rapports non rythmiques ont été 
marqués par un astérisque. Si l’on ajoute entre eux les poids de rapports 
rythmiques immédiatement inférieurs à chaque poids de rapports non 
rythmiques et que l’on appelle T0 ce total; si l’on ajoute entre eux les 
poids de rapports non rythmiques et que l’on appelle T, ce total; sf l’on 
ajoute entre eux les poids de rapports rythmiques immédiatement supé¬ 
rieurs aux poids de rapports non rythmiques et que l’on appelle T2 ce to¬ 
tal : on trouve sensiblement 
T 
0 
T, 
Ti 
T, 
0,97. 
» Soient E0, E', les efforts maxima de pression des muscles fléchisseurs 
de la main droite enregistrés au dynamomètre de Régnier avant et après 
la succession de poids de rapports rythmiques T0 ; la fraction/, = -'"-g--— 
mesure la fatigue ou, si elle est négative, l’entraînement. De même, la 
fraction ±/j — E‘ Ib mesure la fatigue ou l’entraînement produit par 
la succession T, de poids de rapports non rythmiques; la fraction 
dt f3 = 1,2 — mesure la fatigue ou l’entraînement produit parla succès-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.