Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Physiologie expérimentale: Travaux du laboratoires de M. Marey
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit19066/333/
NERFS VASCULAIRES TIE I.A TÈTE. 
321 
trop importante pour être ainsi simplement formulée : elle 
mérite une sérieuse attention. 
Convaincu que l’anatomie comparée pouvait légitimer cette 
division, j’ai rassemblé un certain nombre de matériaux, tous 
probants au point de vue de la fusion des nerfs crâniens en 
deux groupes, et de la dépendance dans laquelle ils sont les 
uns et les autres par rapport au trijumeau et au pneumogas¬ 
trique. 
Ce sont ces éléments de comparaison que je reproduis dans 
le chapitre suivant, avant d’étudier les rapports du sympathi¬ 
que avec les nerfs crâniens. 
Réduction des nerfs crâniens à deux groupes représentant 
chacun une paire rachidienne. 
Dans la série animale, on trouve de nombreux exemples 
permettant de ramener : 1° au trijumeau les nerfs moteurs 
oculaires commun et externe, le pathétique, une partie du fa¬ 
cial : de là le groupe trijumeau ; 2° au pneumogastrique, une 
partie du facial, le glosso-pharyngien, le spinal et peut-être 
l’hypoglosse : de là le groupe pneumogastrique. 
Chacun de ces deux groupes conserve sa valeur chez les 
vertébrés supérieurs, où ses éléments constitutifs se présentent 
plus ou moins dissociés. C’est là une déduction forcée, dont 
le caractère légitime ne peut être mis en doute. 
1° Groupe trijumeau. 
Facial considéré comme faisant partie du groupe trijumeau.— 
L’association de ces deux nerfs est un fait établi : l’anato¬ 
mie nous les montre tous deux se partageant l’innervation 
des régions superficielles de la face, d’une grande partie de 
ses régions profondes, dans les muscles, la peau, les muqueu¬ 
ses, dans l’épaisseur des parois vasculaires (V. détails, Nerfs 
vasculaires, 2e partie). L’analyse physiologique, entre les mains 
de Cl. Bernard, a montré leurs rapports parla sensibilité ré- 
21 
LAD. MADEY.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.