Bauhaus-Universität Weimar

XIII 
RECHERCHES SUR LES VIBRATIONS D’UN DIAPASON NORMAL. 
(Annales de Wiedemann, 1880.) 
Dans ces vingt dernières années, l’usage du diapason comme 
instrument de précision s’étant généralisé, on l’a employé à des 
expériences de plus en plus délicates, et il en résulte qu'on est 
devenu plus exigeant en ce qui touche la connaissance exacte du 
nombre de scs vibrations. Le diapason que j’avais établi, à l’épo¬ 
que où je commençais à m’occuper de la fabrication des instru¬ 
ments d’acoustique, avec les ressources qui étaient alors à ma 
disposition, et que j’avais adopté comme étalon, portait la marque 
«f5 = 512 v. s., sans indication de température; mais, dans ma 
pensée, il devait faire 512 vibrations simples à la température de 
20° c. Dans le cours de mes travaux ultérieurs, je constatai que ce 
diapason était vraisemblablement à 20°, trop élevé d’une fraction 
de vibration simple, de sorte qu’il eût fallu en élever la tempéra¬ 
ture de quelques degrés pour obtenir les 512 vibrations avec une 
précision absolue. Si l’on réfléchit que l’expérimentateur n'aura 
presque jamais à travailler à la température exacte pour laquelle 
le diapason a été construit, de sorte qu’il sera toujours obligé de 
faire une correction, s’il s’agit de recherches assez délicates pour 
qu’il soit nécessaire de tenir compte de la température, on com¬ 
prend que le choix de la température normale a, au fond, très peu 
d’importance, et que la seule chose essentielle c’est de connaître 
exactement cette température normale, ainsi que la variation du 
diapason pour chaque degré. 
J’étais convaincu que la détermination de la quantité très petite 
dont le diapason en question pouvait s’écarter du nombre de vi¬ 
brations voulu, de même qu’une détermination très précise de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.