Bauhaus-Universität Weimar

Parmi les diverses applications de l’électricité, l’une des 
plus intéressantes et des plus importantes est celle qui a 
pour but la mesure du temps. A côté d’instruments scien¬ 
tifiques plus délicats, qui, comme les chronographes et les 
chronoscopes, servent à la détermination du moment exact 
auquel a lieu telle ou telle observation, ainsi qu’à la me¬ 
sure de petits intervalles de temps, et qui sont employés 
surtout dans les observatoires et les cabinets de physique, 
les horloges électriques ont pour but la distribution de 
l’heure exacte dans les grandes villes, dans les gares, dans 
les hôtels de poste, les bâtiments d’administration, etc. 
S’il suffisait, il y a cinquante ans, de connaître l’heure à 
un quart d’heure près, il est nécessaire dans notre époque 
de chemins de fer et de télégraphes, de l’avoir au moins à 
une minute près. Or l’on sait que ce résultat ne peut être 
atteint d’une manière durable par les meilleures horloges 
de tour, ni même par les soi-disant régulateurs. Ce n’est 
qu’avec l’aide de l’électricité qu’il est possible de faire par¬ 
ticiper tout un système d’horloges publiques à la régularité 
d’une pendule astronomique soumise elle-même à un con¬ 
trôle scientifique; elle seule permet de distribuer l’heure
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.