Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Catalogue des Instruments de Précision construits par Charles Verdin
Person:
Verdin, Charles
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit13677/74/
— 72 — 
Fig. 113. 
120. Cardiographe direct, du prof. Laulanié..... 50 » 
Il est construit sur le principe de la pince sphygmographique, avec cette 
particularité que la branche fixe est devenue inutile; elle est avantageuse¬ 
ment remplacée par celle des parois thoraciques qui repose sur la table de 
vivisection et sur laquelle repose le cœur. 
L’instrument se réduit donc à un levier mobile verticalement autour 
d’une articulation. Par une de ses extrémités, il s’appuie sur le cœur à l’aide 
d’un disque plat pourvu de trois pointes à sa face inférieure. Ce disque 
explorateur est porté par une tige articulée avec le levier mobile. Celui-ci 
est, comme dans la pince sphygmographique, actionné par un ressort ten¬ 
seur, dont l’effort est obtenu encore par un levier coudé. L’instrument est 
porté par un support très massif et très lourd, sur la tige duquel il peut 
glisser et se fixer à toutes les hauteurs possibles. 
Le cœur étant mis à découvert, on place l’appareil de façon que la tige 
mobile s’applique librement et verticalement au-dessus de l’organe; on fait 
ensuite glisser le cardiographe sur son support jusqu’à ce que le disque 
rencontre le cœur, et on agit sur le ressort tendeur. Cela fait, on relève le 
tambour pour le présenter à l’extrémité libre du levier qui porte à cet effet 
un galet en saillie. 
Le cardiographe direct a été institué pour contrôler les graphiques 
fournis par le cardiographe à aiguille.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.