Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 1. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit13481/423/
388 
APPENDICE. 
mobile qui est l’être vivant et qui exprime l'activité de 
cet êlre, comme la trajectoire exprime en mécanique 
les circonstances de l’activité d’un corps en mouvement. 
On peut donc imaginer que l’être élémentaire aussi 
bien que l’être complexe est ainsi engagé dans une sorte 
de trajectoire idéale qui lui impose son développement. 
L’idée de l'évolution, c’est l’idée de cette trajectoire, de 
cette loi qui gouverne l’être vivant : ce n’est pas un fait 
ou une propriété , c’est une idée. Le fait et la pro¬ 
priété, c’est la nutrition avec ses alternatives; l’idée, 
l’évolution, c’est la conception d’ensemble de toutes ces 
alternatives successives. 
La génération ou la naissance de l'être ne fait pas une 
brèche ou une coupure dans cette voie continue. 11 n’y 
a pas de raison pour imposer un commencement à l’évo¬ 
lution. Les recherches embryogéniques et ovogéniques 
ont bien mis en évidence ce point. L’être qui naît n’est 
pas une création nouvelle ; dans son origine, dans les 
évolutions antérieures des êtres dont il sort et dont 
il est la continuation, il a puisé par une sorte d’ha¬ 
bitude ou de ressouvenir physiologique, la nécessité de 
la voie qu’il doit suivre. Eu un mot c’est la même évolu¬ 
tion qui dure et se développe. 
Mais, en réalité, le seul fait saisissable, actuel, réel, 
c’est la nutrition. C’est à tort que cette vue a été con¬ 
testée et qu'on a voulu séparer « la nutrition qui simple- 
» ment maintient d’avec le développement qui accroît, 
» augmente ajoute ». 
Les travaux contemporains ont eu précisément pour 
résultat de confondre « les phénomènes du développe-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.