Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 1. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit13481/404/
»•ONCTIONS. 
371 
Il y eu a d’autres sur lesquelles ils ne sont point d’accord. 
Il ne peut masquer, eu effet, d’y avoir un certain 
arbitraire dans une détermination où l’esprit inter¬ 
vient pour une si grande part : c’est l’esprit qui saisit 
le lien fonctionnel des activités élémentaires; qui prête 
un plan, un but aux choses qu'il voit s’exécuter, qui 
aperçoit lu réalisation d’un résultat dont il a couçu la 
nécessité. Or, l’accord ne peut être complet que sur le 
fait matériel bien déterminé, jamais dam ridée. De là 
le désaccord et les divergences des physiologiste? dans 
la classißcation des fonctions. 
De phénomènes vitaux tout à fait objectifs, tout à tait 
réels, aussi indépendants que possible de l’esprit qui les 
observe, il n’y a que les phénomènes élémentaires. Dès 
que l’on s’élève à la conception d’une birmonie, d’un 
groupement, d’un ensemble, d’un but assigné à des 
efforts multiples, d’uu résultat où tendraient les éléments 
en action, ou sort de la réalité objective, et l’esprit in¬ 
tervient avec l’arbitraire de ses points de vue. — Il n’y a 
dans l'organisme, en dehors de l'intervention de l’es¬ 
prit, et en tant que réalité objective, qu’une multitude 
d’actes, de phénomènes matériels, simultanés ou suc¬ 
cessifs, éparpillés dans tous les éléments. C’est l’intelli¬ 
gence qui saisit ou établit leur lien et leurs rapports, 
c’est-à-dire la fonction. 
La fonction est donc quelque chose d’abstrait, qui 
n’est matériellement représenté dans aucune des pro¬ 
priétés élémentaires. — Il y a une fonction rcspi»*atoire. 
une fonction circulatoire, niais il n’y a pas dans le* 
éléments contractiles qui y concourent une propriété
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.