Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 1. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit13481/398/
ABLATION DES I'AHTIKs. 
formation qui tond à rétablir l'intégrité tf. 'tan orga¬ 
nique manifeste bieu évidemment l’iufk -v Je l’eu- 
semble sur le développement des parties, h ce u'est 
même pas l’organisme tout entier qui étend sa puis¬ 
sance jusque-là. Si l'on enlève la base du membre la 
reproduction ue se fait plus. La base est comme uue 
sorte de collet, un germe, comparable au bourgeon, 
qui, peudc.nl le développement embryonnaire, a préci¬ 
sément contribué à la production du membie. 
Il ressort de tous ces exemples que chaque partie évo¬ 
lue de mauièrc à réaliser le plan de l’animal tout entier. 
L’organisme, considéré comme ensemble ou unité, inter¬ 
vient donc et manifeste son rôle par celte puissance de 
rédintégration qui lui permet de se réparer et de se 
maintenir anatomiquement et physiologiquement. 
Il importe de faire une remarque essentielle relative¬ 
ment à l’accomplissement des phénomènes par lesquels 
l’organisme se répare et se rétablit. Ces phénomènes 
ne semblent pouvoir se manifester que lorsque les par¬ 
ties sont dans leur place naturelle, lorsqu’elles n’ont nas 
élé dissociées, comme si chacuu d’eux résultait d’uuo 
conspiration universelle de toutes les parties. Quand 
nous opérons, grâce à la respiration et à la circulation 
artificielle, sur des orgaues ou des parties séparées de 
l’organisme, nous n'oblenous que des phéuomènes par¬ 
tiels, de la nature des phénomènes de décomposition 
organique; mais les phénomènes de synthèse organique 
ne peuvent plus être obtenus. Lorsque, par exemple, 
les physiologistes examinent un muscle isolé, ils peuvent 
observer tous les actes fonctionnels, la contraction du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.