Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 1. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit13481/258/
CIII.M ISMü ET VITALISME. 
"2 "2 5 
• les agents, des appareils particuliers (1 ) qu’il est néces¬ 
saire au physiologiste de connaître. Faudrait-il aller 
plus loin, dire que réellement il y a des forces chimi¬ 
ques spéciales dans les êtres vivants, et en revenir avec 
Itichat à distinguer les propriétés vitales des propriétés 
chimiques? Les paroles de certains chimistes, qu'on 
jKJunait appeler vitalistes, sembleraient avoir cette con¬ 
séquence, c’est pourquoi je pense utile de m’expliquer 
a ce sujet. 
Le Truité de chimie o/janu/uc de Liebig débute par 
cette phrase : Tu chimie onjar iyue truite des matières 
i/ui se /traduisent dans les oriyanes sous / influence de lu 
farce vitale. et des déco/n/iosifions y u’elles é/n ouvent sous 
rinfluence d'autres substances. Que sign die celte force 
vitale qui fabrique des produits chimiques particuliers? 
On est porté à croire que dans l’esprit de l’auteur il s’agit 
bien d’une force vitale capable d’exécuter ce que ne 
sauraient faire les forces chimiques; Liebig, en un 
mot, s’exprime comme un vitaliste, et dans un autre 
passage de ses lettres sur la chimie, en parlant des em¬ 
poisonnements, il dit : Alors, la farce vitale est vaincue 
/tar les forces chimiques. Nous n’admettons pas de force 
vitale exécutive; nous nous sommes longuement expli¬ 
qué à ce sujet. Cependant nous reconnaissons qu’il 
existe dans les êtres vivants des phénomènes vitaux et 
des composés chimiques qui leur sont propres. Com¬ 
ment comprendre dès lors leur production? 
Le chimisme du laboratoire et le chimisme du corps 
il) \ o>. i mon Rapport sur la phyiiolojie yénéra/e, 18G7, p. 222. 
15 
i l . 1*1 HN \RD.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.