Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 1. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit13481/220/
I'll t Oh I h PROTOPLASM lOUfc. 
1X7 
! embryon les cellules nouvelles qui apparaissent pro¬ 
viennent toujours d'une cellule antérieure. En cela 
l’analogie est complète avec les tissus végétaux, où les 
éléments nouveaux ont toujours des antécédents de 
même forme. Virchow (1) compléta la démonstration 
en examinant les proliférations cellulaires dans les cas 
pathologiques. Ainsi, en opposition avec la théorie du 
blastème ou de la génération équivoque des cellules, se 
prtHluisit la théorie cellulaire qui peut se formuler 
dans l’adage : « munis r cl In la e cell a là ». 
11. Théorie protoplasmique. — La science n’a pas 
justifié complètement cette conclusion; on a reconnu 
que la vie commence avant la cellule. La cellule est 
déjà un organisme complexe. 
Il y a une substance vivante, le protoplasma qui donne 
naissance à la cellule et qui lui est antérieure. 
I.a théorie cellulaire née en 1X38 à la suite des tra¬ 
vaux du botaniste Schleiden a commencé d’être ébranlée 
vers 1850. La théorie plasmatique ou protoplasmique 
fit alors son apparition. C’est encore un botaniste, 
P. Cohn, qui en traça les premiers linéaments. Cet 
anatomiste observa les zoospores et les anthérozoïdes 
des algues, éléments plus simples que la cellule, en ce 
sens qu’ils sont formés d’une masse de substance de 
protoplasma, nue, sans enveloppe. 
Cette notion d'éléments sans enveloppe passa aussitôt 
dans le domaine du règne animal. Remak en 1850 con¬ 
stata que les premières cellules embryonnaires provenant 
(I) Virchow, La Pathologie cellulaire, 4* édition. Pari», 1874.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.