Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'architecture
Person:
Saladin, Henri
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-2639088
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-2644776
MONUMENTS 
CONSTANTINOPLE 
509 
Ci du eöte de la faee poslerieure, dest cette seconde demi- 
coupole qui surmonte le mihrab et le minbar 4. Mais Yarchi- 
lecte de 121 mnsquee du Sultan Bayezid a Supprixne les galeries 
du premier etage qui existente SainLe-Sophie, il n'a garde que les 
bas eötes du rez-de-chaussee reduits 51 deux travees Jarcades 
portant deux coupoles, ce qui, avec les travees (Pangle, donne 
sur chaque fagade laläl-ale de 1a mosquee qualre coupoles qui se 
silhoucttent franchement au-dcssus des toils. 
Comme on le voil, Gatte dispnsition de plan F6 rapproche plutöl 
(51 cause des portiques laleraux) des eglises byzanlines dÄ-Xsic 
Älineuve 2 el de Sahne-Sophie de Sulonique. 
Xlalheureusemenl Faspect interieur de cette belle mosquee 21 ete 
conlpletenneut g-äte par une decoration de "mauvais goüt, exöcutee 
par des barbouilleurs italiens dans ce style roeoco turc si desa- 
greable. 
Mosqlzee Suleimanie 011 de Solimalz le Magnifique.  C'est sur 
un plan (lerivä du mäme principe que Sinan eleva 1a mosquee 
de Soliman le Magnifiqxxe 3 (fig. 374, 375, 376, 377. 378). La 
vue generale de celte mosquee (fig. 374) nmontre avec quelle 
l. Le mihrab est, une haute niehe ä slalaclites, assez simple, eouronnee par 
un rang de fleumns Llecoupös. Le minbar est lres grand, luul, en marbre, 
Comme la plupnrt de ceux des grandes musquees de Stamboul. 
2. Kasr-ibn-VVardiin, Knimesis de NiCd-e et Eglise double dlilpliese, etc. 
Cf. Strzygnwski, Kleinasien ein Neulamd).  
3. Bäitie de 957 lL-Eöäü  ä 953 11.4536 JßC, par le celebre architecte 
Sinan, albanais d'origine, eL (Fapres Montani ElTendi, op. cil. (p.  apparte- 
nant ä letat-major des Junissaires. Il mourul. ä Füge de 110 ans apresavoir, 
(Papres une nomenelature eerite par lui-möme (meine ouvrage, p. 481) cnnstruit 
ou dirige la construction de snixanLe-lreize mosquees, quarante-neuf oratoir-es, 
einquante-deux medresses et (ßcoles, dix-sept imarets. tvois höpitaux, sept aque- 
ducs, Sept ponts, vingL-sept palais. dix-liuit caravanserails, cinq greniers 
(Fabondance, trente et un bains et dix-hilit turbes. Cestä son autorite et ä son 
lalent que Farchitceture ottomanc dut, ä cette epoque, cette grandeur de con- 
cepLion, cette beautü dexecution qui font de ses muvres les väritables types 
de Part turc. mais il faut. bien avouer aussi que, par le fait meme de ceLLe auto- 
ritü indiscutee de Sinan sur les nenvres monumentales du rägnß de Sülimiin. 
(m sent. malgre le talent de ce grand maitraqune sorte dhnifonnite monotone. 
lÄinfluence de Sinan ne fut pas limitee aux fronlieres de Pempire, car, dapres 
le meme auteur, plnsieurs eleves de Sinan. sur Finvitation de lempereur 
Bilbßr, construisivexlt dans Ylnde les fortercsses de Delhi, dßkgra, de Labore 
et de Cachemire, et. l'un deux, maitre Youssouf, eleva de grands palais et 
des mausolöes pour les empereuvs Mngols. Ueeolc de Sinan produisit, jus- 
qLfau regne du Sultan Mourad IV, des mnnuments remarquables et la mos- 
quee du Sultan Almied l"(0i1 furent employös pour la derniere fois les car- 
Peaux emailles de Niceel, les deux mnsquees Valide, de Stamboillet de Scntari 
öppartiemient, encure in Tinlluence de l'enseignement de ceL artiste vemarquable.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.