Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire des artistes vivants
Person:
Silvestre, Théophile
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-2064592
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-2065549
ARTISTES 
WYIXFANTS. 
tion entre Ingres et Delacroix, les raisons jadis invoquees par 
les derniers imitateurs de Raphael contre le Caravagc et 
Ribera, par les eleves du Poussin. contre Rubens, par les fana- 
tiques de David contre Prudhon et Gericault. Il est bien plus 
simple de s'en rapporter au bon sens et de reconnaitre tout 
de suite que la Nature, ce maitre a tous, dessine et colore a 
la fois avec une puissance indivisible. Oui, les meilleurs des- 
sinateurs sont en meme temps les plus grands coloristes, de 
meme que les plus grands coloristes sont les meilleurs des- 
sinateurs. Un professeur de pensionnat de demoiselles est bien 
capable de dessiner avec justesse la forme du premier objet 
venu et de faire au besoin la reduction microscopique de la 
plus vaste des compositions; mais lui faut-il autre chose pour 
cela que la patience, la justesse de l'oeil, et a defaut de cette 
justesse, une loupe, un compas, un pantographe? On prend ordi- 
nairement pour un beau dessin une image proprement achevee 
jusqu'au moindre detail avec un crayon finement taille; ce n'est 
la precisernent qu'un dessin sans caractere, enleve a la pointe 
d'une epingle. Regardez ces beaux croquis de Rubens ecrits a 
gros traits emousses, spontanement , rapidement comme un para- 
phe, sous l'empire d'une forte impression : quelle vie, quel feu, 
quelle tournure! 
Ah! Raphael, Raphael, quel grand dessinateur! disent depuis 
plusieurs centaines d'annees les portiers des Musees et des 
Academies. Les rues sont pleines de inaitres-es-arts qui niont 
que cette phrase a reciter. Ce sont ceux-la surtout qui, ne 
voyant Baphael que dans les details, ne le comprennent pas. 
Les roxiiaiiciers ne manquent guere eux aussi de comparer leurs 
heroInes aux inadones de Raphae] lorsqu'ils veulent exprimer 
leur divine beaute. Ceux-la non plus ne comprennent pas le 
Beau puisqu'ils le font sortir d'un moule oelebre sans consulter 
leur propre teinperament. F aut-il donc setonner" que le premier 
venu s'ecrie en preseuce dlun tableau do Delacroix : ce peintre
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.