Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1910047
DIX-NEUVIEME 
sxtc 
 
seigneur eeossais, le marquis de Huntly, qui appartenait a unelil- 
lustre maison jaeobite. Dans sa jeunesse, il avait ehe ce qu'on appe- 
lait alors un beau danseur, et avait eu Phonneur dbuvrir un lJal 
pare au chateaxl de Versailles, avec 1a reine Marie-Antoinette". 
Charles X s'en souvint, et voulut que le marquis, age de pres de 
(iuatre-vingts aus, ouvrit 1e bal avee 1a petite Mademoiselle, qui 
n'avait que neuf ans. Toute 1a Cour applaudit et les jeunes princes 
s'en amuserent beaucoup n. 
Apres avoir, en une nuit de bal, incarne Marie Stuart, apres avoir 
promene Paris de fete en fete, alares avoir ressuscite les merveilles 
des Mille et une nuits, Faimable duchesse qui, tant de fois, fit queter 
pour les pauvres son escadron Volant, devait se lancer dans les 
aventures tragiques, jouer a 1a Fronde, a 1a grande Mademoiselle; 
amoüfeuse de liberte, d'espace, toujours a 1a reeherche d'excentri- 
cites, et surtout victime de son romantisme. Deja, lors de 1a fuite 
du dernier Bourbon, elle se fera remarquer par un eostume a la coupe 
masculine, par un certain appareil militaire, par un je ne sais quoi 
de melodramatique. 
Quittons les splendeurs du Pavillon de Marsan, laissons le duc 
d'Or1eans et ses fetes du Palais-Boyal, rendez-vous de Fopposition, 
oü les representants du commerce, de l'industrie, Tecole polytech- 
niquea 1a garde nationale, 1a Chambre des deputes triomphent, don- 
nant ainsi Pavant-goüt de ce que seront bientöt les Tuileries, et 
revenons a 1a Cour. 
Charles X regne. Suivant un portrait de Lamartine qu'on peut 
croire exaet, il avait conserve, quoique age de soixante-huit ans, 1a 
verdeur, 1a souplesse, 1a beaute de 1a jeunesse; du reste, hardi et 
elegant cavalier, montant a cheval avec la legerete d'un homme 
encore ingalnbe. 
Pieux et chevaleresque, sachant allier 1a graee a la dignite, ayant 
conscience de 1a seduction que sa personne exergait sur les autres, 
Charles X contribua beaucoup a relever Peclat de la Cour; avec lui, 
les fetes reprirent l'air de grandeur qu'elles avaient un peu perdu 
sous le precedent monarque. La royaute de droit divin voulut, avant
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.