Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1917320
DIX- 
NEUVIEME 
SIECLE. 
 
point de contaet, et il y aurait matiere a plus d'un eurieux rappro- 
cheme11t : 11'est-ee pas meme an10ur de 1a eouleur, meme passion de 
Texeentrique, memes recherehes dindependanee dans le costume, 
memes attiranees vers  Cent ans apres Debueourt, 1a couleur 
triomphe  ee n'est plus 1'estan1pe d'art, il est vrai, c'est 10 journal 
a 1111 sou;  ee11t ans apres Mesrner, les experienees les plus singu- 
lieres attirent u11 publie toujours avide de merveilleux  ee n'est 
plus le baquet devant lequel grands seigneurs et grandes dames tem- 
baie11t e11 extase, Inais ee sont les experiences dlrvpnotislne;  eent 
ans alares Tinlluenee amglaise,  au eostume plus de liberte, 
un esthetisme partieulier tendant, pour ainsi dire, au eoslulne mixte 
et egalitaire de Pavenir; ee11t ans apres les folies des grands sei- 
gneurs, les exeentrieites du g-entlmnan. 
MC-mes partieularites, et, eependant, aueuns points de eontaet : 
eette similitude 11'existe que da11s les manifestations exterieures. E11 
eilet, a son origine comme a son deelin, qu'on seit e11 1820 ou e11 
1892, ce sieele n'a cesse de protester eontre son aueetre, le rendant 
responsable de toutes les eatastrephes qui se sont produites depuis. 
Ingratitude et ignorance; ear tout ce que 1789 a eu de grand, de 
genereux, de reellement heroique est Fouvrage de ce XVIIIC sieele 
d011t 011 lnedit si faeilement; ear si 1'011 avait eeoute les philosophes, 
1a transition du pouvoir absolu au pouvoir censtitutionnel se serait 
aecomplie sans seeousse, sans violenees, sans guerre eivile. 
F111 de sieele, dest-a-dire 1111 melange bizarre des te11da11ees les 
plus disparates, 1a reunion de toutes les oppositions; u11 amalgame 
d'idea1is111e et de lnaterialisme, de surnaturel" et de sensuel, de me- 
1a11e01ie et de gaiete  11'a-t-011 pas invente 1a joie triste!  de de- 
sesperanee et de besoi11 de vivre. Partout 1a vie bruyante et les n10n- 
danites elegantes; partout des fenetres ouvertes sur1'invisible et 1a 
rumeur lointaine du m011de des esprits. De 1a messe servie suivant 
le rite romain 011 passe aux evoeations de messes noires. O11 n'a plus 
pour les dogmes a11eie11s qu'une croyance restreinte, mais 011 invente 
des mystieismes, des symbolismes, des poetiques nuageuses, Inais 
on ne parle que triptyques, Inais 011 fonde des Rose i Croix, mais 011
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.