Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1917235
PARIS 
MODERNE. 
arborait de petites lanternes, I-ou-  
g'es,ja1111es, vortes, qui, sous 1a    
ROSHIUFEÜÜOD, vendra l  toile avec  
une lanterne etoilee, 1a marehiuule  
de cafe, dejä installee devant une  
petite table, les porteurs (Peau, cn   
bon et de margotilms, a faiseurs de   .7  j All" d  
commissions n, type popularise pur   A, '73 ' 
10 vaudeville, parle roman, allant 5d?   
tous les nlatins scrvir leurs pra-  
tiques avee deux seaux qu'un cer-  
C19 de bOiS Posä Sur Päpilulß tßnaif Fig. 45-1.  Porleurd'eau,marchande de legulnos 
 mndis quß lßs Plus for- 35122232321; 3222353513ghiiälfiiäi)"m" 
tunes faisaient trafner par un che-  
val ou par un äne leur tonneau porte sur deux roues, sans comp- 
ter les nombreux marchands des quatre SEIiSOIIS (ainsi nommes parce 
qu,i1s vendent les legumes et les fruits de toutes les Saisons) qui 
conservaient fidelement 1a Tradition des anciens cris. 
Cris nombreux, pittorcsques et varies, que le Theätre des Varietes" 
devait porter sur 1a sceno, 10 18 septombre 1822, montrant Le- 
peintre en vieux marchand de cafe , de petits gäteaux et de liqueurs. 
Vernet 011 carreleur de souliers, Brunet en marchand dhabits et 
de vieux galons, Arnal en marchand de fruits 
011 lnarchande (fallumettes et dßlmadou. 
lägumes , 
Odry 
Voix multiples de revendeurs et de revcndeuses, crieries du petit 
commcrce ambulant qui se modiüeront, qui se transforlneront, qui, 
gä et lä, verront une originalitä quelconque aller rejoindre daus 
Toublileurs ancätres, mais qui ne disparaitront point comme 011 pour- 
rait le croire avec 1a poussäe des idäes modernes. Persistance qubn 
a quelque peine 21 sR-zxpliquer, si l'on songe que, däjä, sous le Con- 
sulat et sous le Premier Empire, Arndt et Kotzebue so demandaient 
commcnt pouvaient bienviyro nombre d7entrc eux offrant, du matin 
au soir, une marcllandise que jamais personuo lfachätc, que cin-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.