Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1909910
LES 
couna 
LES 
SOUVERAINS, 
LES 
CHEFS 
 
a Oblige par ses infirmites de rester constamment assis dans s011 
fauteuil, Louis XVIII a e11 Part de faire de ce ifauteuil 1111e espece 
de trone. Je Py vois gravement installe, dans s011 costume moitie 
civil et moitie militaire. 11 veut avoir des bottes, car 11n roi est 1111 
general et u11 general doit etre botte. Mais des bottes de cuir feraient 
111a1 a ses jambes qui souffrent de 1a goutte. 11 se oontente de bottes 
de Velours, qui  jusqdau-dessus de ses genoux. I1 11e quitte 
jamais s011 epee, meme da11s s011 fauteuil, car Pepee est 1e signe dis- 
tinctif du gentilhomme, et 1e roi tres chretien est le Premier gentil- 
11o111me, 11011 seulement de France et de Navarre, mais du n1011de 
entier. Des ordres de chevalerie couvrent sa poitrine. Le cordon 
d'az11r du Saint-Esprit se detache sur so11 gilet blanc. S011 habit de 
drap  11i 1111 habit civil, 11i 1111 uniforme. Deux petites epau- 
lettes d'or brillent sur les epaules, pour rappeler 1e caractere n1i1i- 
taire de 1a royaute. Poudree ablanc, a  mode, 1a chevelure, 
contournee sur 1es tempes par le fer du coiffeur, se referme derriere 
1a nuque dans 1111 ruban de soie 11oire qui flotte sur 1e collet. U11 
chapeau releve a trois angles, decore d'une cocarde et d'un petit 
plumet b1a11c, est tantöt sur les genoux, tantöt da11s1a mai11 du 
monarque. Laensemble de s011 costume, qui rappelle deux äges diffe- 
rents, est a 1a fois, ce111i  de 1a Cour de Versailles et 
celui d'un l10n1me du dix-neuvie111e siecle. 11 
 Da11s ce melange du passe et du präsent, da11s cet amalgame, ce 
qui frappe 1e plus, c'est 1a predominance de Pesprit militaire s'i1n- 
posant 1a 011 l'on 11e pensait guere devoir le renoontrer. Signe des 
temps qui se montrera aussi bien chez le souverain que chez les 
gens de s011 entourage. Tous, e11 effet, pour plaire a Parmee, pour 
flatter 1a vanite des marechaux, abandonnerent Phabit a la frangaise 
avec lequel ils etaient rentres, Thabit a 1a frangaise remis en 11011- 
neur par Napoleon, et revetirent Puniforme , apres s7etre, au prel-ala- 
ble, distribue des grades e11 rapport avec 1eur11ouve11e Situation. 
Du physique passons au 1110ra1. Accuse par les royalistes exaltes 
de tendances voltairiennes Louis XVIII fut, ce semble, si11011 1111 
sage, 
lui 
beaucoup 
contestcä 
qualificatif 
moins 
1.111
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.