Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1916197
GOUT 
LITTERAIRE 
GOUT 
INTIME. 
 
E11 1824, comme Jouy Tobservait avec raison, 1e siecle pouvait 
s'appe1er le siecle des Uemoires : pendant quinze ans, 011 ne vit 
quecrits dont les auteurs se mettant en scene avec une naivete sans 
pareille, racontaient leur naissance, leurs aventures plus ou moins 
veridiques, et, apres s'etre eleves eux-memes leur propre Statue, se 
presentaient ainsi a lhdmiration contemporaine. Litterature tres par- 
ticuliere, prenant naissance a 1a suite des longues agitations poli- 
tiques ou des grands evenements europeens, litterature, de tout temps 
goutee, qui sevit avec 1a meme intensite, au moment ou le siecle 
prend 11m, chacun voulant fixer sa physionomie pour 1e futur. Mais 
a 1a naivete de 1820, a 1a bonhomie de ces braves gens qui eprou- 
vaient le besoin (Pexpliquer 1es pourquoi de leurs changements comme 
si les hommes ne se laissaient generalement pas domi11er par les cir- 
constances, ont succede 1a bouffissure, Porgueil, le pedantisme, 1es 
vanites pretentieuses de 1892. Jadis 011 racontait; aujourd'hui, 011 
pontifie. 
Tantöt hanfee par les Souvenirs du passe, tantöt soulevee par les 
passions du moment; tantot cherchant a photographier, a ana1yser 
1es moeurs du jour, tantot laugant hardiment des livres devant-garde, 
1a litterature moderne trouvera dans 1e roman sa forme 1a plus par- 
faite : avec Nozre-Danw de Paris (1831), 1e roman historique a 1a 
YVaIter-Scott, avec les Äliswirablcs (1862), 1a rehabilitation des victimes 
de Pinjustice sociale;  avec Jocelyzz (1836) et Räplzaäl(1849) de La- 
martine, ce poete en tous genres, qui comme Chateaubriand, captiva 
les femmes et influa sur 1es idees et sur les physionomies , qui, de 
meme fagon, demontra Tavantage d'unir les Charmes exterieurs aux 
qualites litteraires, avec Pauteur de Grasiclla (1852), dis-je, le ro- 
man en Vers;  avec Ba1zac populaire par sa robe de moine, 1e 
roman de moeurs, cette w Comedie Humaine n qui, methodique- 
ment divisee en scenes de 1a vie de province, de 1a vie de Paris, 
de 1a vie de campagne, de 1a vie politique, de la vie militaire, fera 
(lefller sous les yeux du public, des types si etonnants de declasses, 
dhmbitieux sans scrupules, de manieurs (Pargent, d'usuriers, cette 
u Comedie n superieure aux a Rougon  (PEmile Zola, qui a esquisse
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.