Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1916113
MOYENS 
TRANSPORT 
LOCOÄIOTION. 
 
abondent en cancatures sur m?!   
ces iils qul apparmssent Sl üatggß 1' 
singuliers aux habitants l; IQ V 1x Ht  
des campagnes, sur ces qggv  ß    
   X1    fjßm '51 "T t-Iäätij, 
fils u quHm neu, dlsalt un   iitl-äßx  gvf 
   fgr-"fif,  Q  tlt    i": 
artlcle du National, pourra     h; 7 44x; 
          
peut-etre deranger n (sie)-    tgägfiojrß ß-  
   e";      
a (Test chose fort cuneuse, n   WM    
    I?       C4 
eerlt un Journallste, w que 1314;"   , 
  M"       
ces poteaux de b01s de 3 a ä?  
QiZFS-g-   g 91'"  
4 metres de hauteur qul "Q2131???"  
 Fig. 379.  Interruplion- des depäclnes sur le töleera- 
Souuennenlt" dans le Sens phe electrique. f Vignette de Cham (Illustratiod: 21 
vertical des especes de ra- mm 4845)- 
teaux, entre les dents desquels reposent isolenlent deux fils de 
metal et c'est le long de ces üls que eourent les depeches. Quant a 
Päme de ce corps, ou du moins a Fagent materiel, a la machine qui 
crea Päme nous ne pouvons en parler de visu, elle est partout et elle 
n'est nulle part; au chemin de fer, a PObservatoire, chez U. Breguet, 
chez M. Foy. Nous Pavons vainement poursuivie pour vous offrir 
son portrait ressemlalantt, il nous a ete impossible de 1a rencontrer; 
elle semblait vouloir se derober a toutes nos recherches. n Mais il 
y avait les pies, los pies mechantes et jalouses, qui se faisaient un 
malin plaisir de se poser sur les fils metalliques et dhrreter ainsi, 
sous leurs pattes, le courant electrique, (Pintercepter les depeches. 
Donc, chasse aux pies IIGDÖUO obligatoire sur toutes les lignes des 
telegraphes. Et Cham de se livrer ä sa bonne humeur habituelle, re- 
presentant les garde-barrieres des voies ferrees specialement 0ccu- 
pes ä Tentretien de ce nouveau moyen de communieation dont 011 ne 
cessait, (l'autre part, de celebrer les merveilles. Les premieres de- 
peches furent longtemps considerees comme des correspondances 
personnelles, transmises ainsi (lirectement u par un F11 v; quelque- 
fois soigneusement conservees comme des curiosites, comme une 
a nouveaxlte tout ä fait diabolique n, si je m,en rapporte ä une co- 
mädie de 1846 parlant d'un Papier a venu Iniraculeuselnent de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.