Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1915892
MOYENS 
TRANSPORT 
ZOMOTION. 
 
CONSEILS 
VOYAGEURS. 
La plupart des desagrements quüäprouvent les voyageurs sont dus ä leurs propres 
fautes; avec un peu de prevoyance, il est facile de s'y soustraire. 
I1 n'en est point des chemins de fer comme de certaines voitures publiques. Les 
trains partent ä heure üxe; on ne saurait donc prendre trop de soins pour arriver ä 
Favance. (Jette precaution est surtout necessaire dans les stations de passage. 
Le nom et Padresse inscrits sur une malle ou un colis quelconque doivent ätre bien 
lisibles. 
I1 ne faut jamais passer Ie bras ni 1a täte hors des voitures. 
11 est imprudent de rester debout. On ne doit descendre, pour quelque necessite 
C1116 C8 S011, qtfqpres s'etre bien assure que 1a halte durera cinq minutes. 
Jamais on ne doit quitter sa place; sauter ä bas du train, c'est decupler Ies chances 
de danger : 
I" Parce qu'on est tue et fracasse avant d'avoir eu le temps de songer ä sauter. I1 
est inutile de skäpouvanter de 1a foudre quand on a vu Peclair. 
20 Parce qu'on est sür de se casser Ie cou quand on saute pendant que le convoi 
est anime d'une vitesse superieure ä celle que l'on est capable d'acquerir soi-meme 
en courant, ä supposer que l'on saule dans le sens de 1a max-ehe du convoi, ce que 
presque personne ne sait, ou n'est pas Iibre de faire dans une pareille algarade. 
Le plus sür est donc d'attendre que le convoi soit arretä et de retenir les impru- 
dents qui veulent se precipiter. 
I1 Wappartient qu'ä un clown, qui se pelotonnerait sur Iui-meme, de se Iancer sur 
1a route. I1 ferait une vingtaine de tours comme une boule et ne se tuerait peut-etre 
pas; mais tous ceux qui ne sont pas familiers avec de pareils exercices feront bien 
de rester stoiquement en place en cas d'accident. 
'l'elles 
(ätaient 
donc 
ldöus 
courantes 
monstres 
fer v, sur ces a Pögases 51 fumöc n. Bion micux, 011 öprouvait le 
busoin de Jroclamer ue 10 chemin de {er cc avcc des locomotives 21 
l q 
vupeur n u ötait räellement (sie) un moyen de transport praticalble, 
awantageux et expäditif pour les 
marchandises, et, dans presquo 8  "    zpßtüx 
tous les cas , pour les voya-  1  A_  
o         
l  a. äisäääa  H ä.  Q  L 
gun .5 n.   
Quant aux IJOSSIIJIIIIÖS (Yaccl-    ,  
dcnts -1)oss1lnl1t1is dont 011 avait  W?  X iTieiiiä 
dtilil izut l'eXDeir1011c0,  los pu-  VVVX f-Ji" 
  xA      
blicibter   Y 1     
ä 5 an Pallawnt m ab 1a Plub Jßig. 338.  Naie pas peur, bohonnc, si la ma 
WHP Ell 0 [liSR  chine sautc, suis-je pas ä!  (Iaricature de 
1 f i 11100. LÄÄllmanaclz ' 
de_   l Cham pour PAZWLanaCh späcial ct pittorcsquc 
6 C ZCÜZUIS (.6 fßl" SUPPÜSÜ 11110 des clwmins de fcr(18ö0). 
xnxß suäcua.  78
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.