Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1915445
DIX-NEUXTIEME 
SIECLE. 
 
petits rentiers pretenrl, pour trente-cinq sous, diner a trois SOPV1CGS, 
ni plus ni 1110i11s. a Etablissez les diners a dix sous par täte n, disent 
les auteurs du Parzls-Hestazzrant (1854), (c soyez sürs que les11abi- 
tues voudront, 11011 gre mal g-re, leurs trois plats au cl10ix : vin, 
potage, dessert, etc. U11 b011 plat, revient a ireme sous servi sur 1a 
table, chacun le sairt. O11 v0'11s 011 sert trois pour 10 meme prix, avee 
les accessoires. N'i111p0rt0! O11 devore tout avec jubilation. 1) 
Entre 10 passe et 10 present, tout 1111111011110. Les (liners d'autre1'0is 
dresses par 10 grand, l'in1n10rtel Careine, ex-euisinier du prince de 
Tallejyrand, qui se refusait a servir les gounnands ordinaires, les 
(z mangeurs vulgaires n,  101 10 roi 11'A11gleterre,  comprenaient 
huit plats seulement pour e11ae1111 des deux Services; Meot et B0a11- 
villier arretaient des menus princiers avec 1111 total de dix plats. 
La carte d'un humble (1 prix-fixe 11 vous met s011s les yeux des my- 
riades de plats, des lqrielles de mets plus 011 moins fantastiques, 
aux appellations ronflantes, ranges par ordre  ic0n1- 
mengant avee le n1elon et les sardines, finissant. avee les pruneaux 
et 1a confiture de Bar. De 1a blanquette de veau s'intitu1e pompeu- 
sement a 111ets a la marechale 11, et les tranches de gite a 1a noix 
deviennent, masques par 11110 sauee omnibus, des (1 Hlets aux Cham- 
pignons 11. Vieux restaurants poncifs, rouiiniers, 011 10 gargon de- 
bite 1a carte avee 1a volubilite d'un jeune collegien reeitant 11110 fable, 
qui tiennent bon, malgre tous les cllangements apportes depuis; 
malgre les etablissements a decors artistiques, malgre les tavernes 
anglaises 011 alsaeie1111es, les unes nees  de 1830, alors 
que 1'011 c110rel1ait en vain le Inoyen de faire rimer Shakespeare et 
bifteack, les autres eeloses en plein monde dletudiants et de rapins; 
malgrä les (1 bouillons Duval 1) et les nombreuses entreprises qui 
aspirent a continuer 1a tradition des (1 bouillons n. 
Cree sous 10 second Empire, le (1 11011111011 Duval 1) a fait epoque dans 
l'histoire de la cuisine, curiesite a la 1110110 011 tout le monde, pendant 
un certain temps, (levait avoir dine une fois au Inoins. Le (1 1101111- 
1011 1) n'essaya pas seulement de reagir contre les etrangetes des res- 
taurants du Palais-Royal; i1 opera 11110 veritable revolution dans le
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.