Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1915412
CUISINE 
TABLE 
RESTAURANTS 
CAFES. 
 
tocratique, dans ses alapellations, dans ses conlbinaisons savantes 
de substanees nutritives.  comme 011 pleine Restauration, 
triomphent las laotages a 1a Conde, a 1a d'Art0is, les entremets a 1a 
Soubise, a 1a Polignae, los lievres a 1a Royale, los Cremes des princes 
et 1es liqueurs des ducs. S111" les bouteilles, sur les flacons, sur les 
Holes sWätz-dent des eeussons, des couronnes royales; Taristoeratie 
n'est pas seulement prisee dans les Salons, e11e 
est 1a bienvenue sur les tables. 11 faut aux 11011-   5  H__ 
tei11es, jadis ornees (llitiquettes aux noms fe-    
minins 011 romantiques, des titres de noblesse.  
Curieuse singularite pour Phistorien, comme i? 5   
pour 1e philosophe.    
Cuisine de grand seig11eur,de bourgeois 011   
dbuvrier, 10111 ee1a n'est eneore que 1a cuisine  
illtiIlltä, ee11e qui a existe de tout temps, plus 011 1'  
moins abondante, plus 011 moins variee. Voiei,  
dans ce domaine, les veritables _creati011s    
du siecle, les cuisines publiques des restau-   11'  
rants et les euisines des grands ban-      
quets, politiques 011 autres. d; 1 1111x1111!    
a Quand 1a revolution 0st     
venue changer 1es 10is de 1a     
    1    
eu1s111e, n dlsent los auteurs  1' 
du Parzk-Restazzrant, a (lis- "X1411"! 5' d)   
perser dans Pemigratdion 011 Fiß- 3M-  Tyvß de däcvwlivn pour wenn. 
ailleurs, los vieux cuisiniers, Uapres nne cau-fortc de Roybet (vcrs 1872). 
les zgrtistes superieurs qui lfavaient jusquhlors travaille que pour les 
grands seigneurs exclusivement, _0n vit 1a gastronomie descendre 
insensiblenlent dans 1c tviers-etat et jusque dans 1a pctite bour- 
geoisie. Ce fut le premier echelon de cct ordre de choses aristocra- 
tico-democratique, qui sWätablit tous les jours sans qu'on s'e11 doute. 
Le restaurant fut donc fonde : (fetait un juste-lnilieu entre le 
pot-au-feu domestique et Tancien grand diner avec ses entrees ma- 
gnifiques, ses releves, ses entremets ä perte de vue. Le restaurant
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.