Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1915045
DIX- 
NEUVIEME 
SIECLE. 
 
religieuse eussent eu un interet historique ä mes yeux, sans 1a foule 
de detai1s oiseux et inconlprehensibles qui les surchargeaiclü. 
a Les princes de 1a famille royale etaient en deuil de cour vi01el; 
et en costumes rappelant ceux des derniers Valois. lls (Iuitterent 
leurs places, les reprirent, firent de grandes reverences, mirent le 
genou sur des coussins, saluerent 1e roi trepasse, le roi nouveau, mais 
tout cela dans une pantomime si enigmatique qußil eüt fallu un livret 
ou un ciccrone 51 chaque spectatexlr pour 1ui expliquer le sens et le 
but de chaque formule. n  
De tous ces details qui durent etre, en effet, peu comprehensibles 
pour plus d'un spectateur, les plus caracteristiciues se rapportent ä 
1a descente du cercueil dans 1a tombe royale, dans eette tombe 011 
les herauts (Parmes, les uns apres les autres, Vinrent successive- 
ment jeter leur caducee, leur toque, leur cotte. Uappel des hon- 
neurs impressionna surtout par sa pompe feodale, par son ceremo- 
nia1,identique pour tous les grands ofllciers de 1a couronne. 
Ecoutez 1e roi (Parmes : 
a Monsieur le marechal, duc de Raguse, major general de 1a garde 
royale, apportez le drapeau de 1a garde royale. n 
A cet appel, le marechal se leve, prend 1e (lrapeau des rnains de 
Fofücier qui le portait, shvanee, salue suceessivenlent 1e dauphin et 
1e due cPOrleans, sfapproche du caveau, süncline profondement, et 
remet 1e drapeau au heraut dEn-mes, place sur les degres. A son 
tour, celui-ci le passe au second heraut darmes qui 1e depose sur 
le cercueil. Puis 1e marechal salue a nouveau 1'aute1, les princes et 
retourne a sa place. 
Et successivement apparurent de meme les ecuyers, les chambel- 
lans, le grand maitre, tous les dignitaires charges des insignes de 
1a royaute, apportant ä tour de röle les eperons, les gantelets, la 
cotte, le heaume, Pepee du Roi, 1a mein de justice, 1a banniere, le 
sceptre, 1a couronne; apres quoi 1e due d,Uzes, faisant fonction de 
grand maitre de France, met 1e bout de son beton dans le caveau, 
et s'ecrie Ä a Le roi est mort! n Le roi d'armes fecule de trois pas 
et par trois fois repete a haute voix : a Le roi est mort! n puis, se
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.