Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1915029
532 
DIX-NEUVIEIWIE 
SIECLE. 
 
point en point, suivant l'usage antique, par Tancien grand maitre 
des ceremonies de 1a monarchie detrönee, le marquis de Dreux-Breze, 
entree qui valut au peuple un don de joyeux avenernent, cinquante 
mille petites pieces daor et d'argent ä Teffigie du nouveau souverain 
repandues tout le long du cortege, par les herauts d'armes de 1a 
oouronne. 
Apres Tentree dans cette immense voiture decouverte qui avait 
quelque peu 1'a11ure d'un chariot, 1es rejouissances popu1aires pour 
1a naissance du duc de Bordeaux, le a Messie de 1a Legitimite, n u. l'en- 
fant du miracle, n conune devait Pappeler 1a garde nationale dans son 
adresse au souverain  felicitations, protestations de devouement, re- 
jouissanoes, banquets, bals offerts a a Mesdames de 1a Halle n, a 
a Messieurs 1es forts de lahalle et des ports n, a a Messieurs les char- 
bonniers n.  Puis le bapteme, qui se celebra avec grande pompea 
Notre-Dame, 1e 1" mai 1821, 1a viei11e basilique ayant ete ornee d'un 
immense portique exterieur flanque des quatre statues dorees de 
Clovis, de Charlemagne, de saint Louis, de Henri IV, 1e bapteme, pour 
1eque1 on vit Louis XVIII, ina1gre ses infirmites, venir präsenter a1'ai'- 
eheveque de Paris, 1ui aussi impotent, a Penfant de saint Louis, l'en- 
fant de 1a France,1'heritier de son trone n, 1e bapteme, qni fit monter 
1a louange a un diapason dont 1'Ode composee ponr 1a circonstance 
par Victor Hugo peut, senle, donner une idee. Et trois ans apres  
tout ne se touehe-t-il pas en ce monde! -4 les fnnerailles; cere- 
monie consideree, 11011 sans raison, eomme Penterrement definitif de 
1a monarchie de droit divin. Un mois durant,  Louis XVIII etait 
mort 1e 16 septembre 189.4  cfest-a-dire du Q3 septembre au 
24 octobre, 1e cereueil royal c1emeura expose dans 1a basilique de 
Saint-Denis, an milieu d,une ehapelle ardente; un mois durant, une 
foule nombreuse appartenant a toutes les c1asses de 1a soeiete, aecou- 
rut de Paris et des communes environnantes pour contempler ce 
spectacle, de meme que 1e bon ton avait vou1u que tout 1e monde 
portat 1e deuil du souverain. Enfin, le 25 octobre, eurent 1ieu les 
funerailles dans Teglise, entierement tendue de noir jusquhux vous- 
sures, ou des {leurs de 1is brodees en or se iletaehaient sur 1es
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.