Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1914687
500 
DIX-NEUVIEBIE 
SIECLE. 
 
jadis privilege aristoeratique. Se chausser de guetres, arborer des 
easquettes fantastiques, avoir en bandouliere un fusil et un carnier, 
lui parut etre un signe daffranehissement, ddndependance. ll avait 
tant entendu parler des plaisirs reserves ä ce genre d'exereiee, qulil 
lui fallait bien, ä son tour, se donner la satisfaetion de tuer quel- 
ques moineaux. Ce fut la periode du chasseur ä grande blouse si 
souvent represente par Decamps, jusquÜä ce que Cham säamparant 
du personnage, Paccommode 51 toutes les fantaisies de son erayon, 
tantöt dans cette plaine Saint-Denis ou depuis des annees l'on ne fu- 
sillait plus un inseete, tantöi; dans les gares de ehemins de fer ou 
notre personnage prenait Pallure d'un garde civique lnobilise. Chas- 
seur et peeheur deviendront ainsi, au XIXe siecle, des types, des in- 
carnations plus ou moins grotesques, de la petite propriete. Et il 
n'est luas moins curieux de voir, cent ans apres la destruetion des 
privileges de noble venerie, grands seigneurs et gens du commun 
se montrer, les uns et les autres, disciples egalement eonvaincus de 
saint Hubert. Seulement les uns courent les chasses,  ce qui est 
toujours du meilleur genre,  tandis que les autres se eontentent 
d'aller chasser: une nuance qui est presque un monde. 
Enfin, dans ee domaine, comme pour le theätre, le prineipe d'as- 
soeiation tend ä prevaloir. Les grandes chasses demandant une for- 
tune peu ordinaire, les a gentlemen-hubertistes n ont imagine de 
former des petits trains en participation et en commandite. Et, 
deutre part, comparaison piquante entre le passe et le present; 
iei les grands seigneurs-terriens d'avant 1789, 151 les riches ilnan- 
eiers de 1890, ces puissanees qui shppellent Alphonse, Edmond, 
Arthur de Rothschild, qui ont les plus helles chasses du monde, gar- 
dees par des brigades d'hornmes et de chiens; qui ressuscitent en leur 
faveur, par Tevolution naturelle des choses, les privileges d'antan! 
Bien frangaise , ayant ses traditions , voiei Peserime , jadis pratiquee 
dans de petites salles obscures, ineommodes, etroites, aujourd'hui 
jouissant de toub le confort desirable, luxueuse meme, ayant, pour 
tout dire, remplace la (c salle Warmes n elassique du commencement 
du siecle par le (r eercle CllGSOPlIIIG n; Yescrime qui compte dans ce
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.