Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1914562
DIX- 
NEUVIENIE 
SIECLE. 
lement, 10 meme desir de se constituer en laetits groupes; ici, comme 
ailleurs et d'une fagou plus aceentuee encore, puisque l'on est au 
grand jour, 10 luxe, la vanite, la mode,  saus cesse a 
retablir ostensiblement les privileges d'autref0is, elevant des bar- 
rieres entre riches et pauvres, entre les elasses et les situations 
sociales. E11 1890 comme en 1825, une elegante se gardera bien 
dlaller respirer le frais au Luxembourg ou au Jardin des Plantes, 
endroits c( mal portes n; un elegant se croirait perdu s,il ne se 
montrait point 1a ou 1a mode exige quo l'on se fasse voir, 1a oü 
le 13011 ton veut que 1'011 seit vu. 
Le plus subtil observateur des nioeurs frangaises sous 1a Restaura- 
tion a traee, a ce point de vue, un tableau des Tuileries qui sera 
dhctualite au moins jusqu'e11 1870. (c Le jardin des Tuileries, n ecrit- 
il, a est de toutes les promenades de 1a eapitale, le seul endroit oü 
se reunissent, sans jamais se confondre, toutes les classes d'oisifs 
et de promeneurs. Remarquons bien, cependant, que 1e public de 
la belle allee est parfaitement etranger a celui de 1a grande, et que 
tel habitue de 1a Petite-Provence ulest jamais venu respirer le par- 
fum qubxhalent les orangers dans 1a portion du jardin que 1a mode 
a prise sous sa proteetion. Cette promenade a son quartier Saint-An- 
toine, sa Chaussee-dlAntii1 et, surtout, son faubourg Saint-Germain. 
Le dimanehe seulement, par suite d'une usurpation que le temps, 
d'accord cette fois avec 1a justice, a definitivement consacree, il n'y a 
presque plus de distinction aristocratique dans ce beau jardin; toutes 
les classes y sont confondues, ou plutöt une seule ydomine; on 117a- 
pergoit alors que des nuances. Mais eomme tout est a sa place le lundi! 
(c Penetrez, de deux a trois lleures de Papres-midi, sous les arbres 
de Pallee ou llon peut se faire voir sans courir le risque de deroger, 
observez comme on y est gourme, raide, et mal a son aise. Pretez 1'0- 
reille, toutes les denominations feodales sont employees; pas un nom 
qui ne soit preeede du fameux de, pas une femme qui ne soit titree, 
pas une boutonniere veuve de ses rubans : c'est le faubourg Saint- 
Germain daignant prendre l'air. L'a11ee qui separe les cleux bassins 
est, comme llorangerie, abandonnee aux Inarlnots et aux bonnes. n
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.