Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1914137
THEATRES. 
Louis XVIII, impotent, eut 1a satisfaction daavoir son petit triomphe, 
1a Prise du T rocadäro, qui fit deüler dans le cirque, aux frais de 1a 
cassette royale, toute Parmee Jlüspagne. 
Avec le gouvernement de Juillet les pieees militaires reprirent le 
Premier rang : alors on revit, comme dans un reve, toute Pepopee 
Imperiale, les generaux dans 10 eadre meme de leurs triomphes, et 
le petit capora], depuis Pecole de Brienne jusqlfau tröne occidental. 
Des acteurs se rendirent eelebres e11 jouant exclusivement le röle du 
grande föerie en 23 lablcaux, pur MM. Clairville, Dennery et Albert Monnic 
itre du Chätelet en 1877. Dessin de M. Seott dans 1c Monde illuslrä. 
 Rothomago, 
reprise au tluää 
vainqueur d'Austerlitz. Tel un nomme Edmond, parvenu ä un tel 
degre de ressemblance que les survivants des grandes batailles, en le 
voyant passer, faisaient le salut militaire, confondus devant cetvte 
apparition inattendue; Edmond qui servira de theme ä 1a fameuse 
plaquette : Non, il liest pas mort! Dans les theätres du laoulevard, 
detait devenu un emploi, un röle classe; 011 disait couramlnent : 
a faire les Napoleon n, oomme les Bobeche, ou les Dejazet. 
Exhibant sur 1a scene des bataillons entiers, cavalerie, infanterie ,e 
artillerie, mettant aux prises armäes frangaises et armäes ätrangäres, 
le cirque Olympique fut alors, bien räellement, l'Op(ära du peuple. Aux
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.