Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1914120
NEUVIEME 
DIX- 
SIECLE. 
 
Apres 1a comedie, apres le drarne, 1a feerie, justement, 1a piecc 51 
tableaux, ä grand spectacle, qui ndest point de creation moderne. 
En 1806, tout Paris allait voir le Pied (lc Älouton, de Martinville, qui 
servira, par 1a Suite, de Inodele aux innombrables productions du 
genre fantastique, qui restera populaire et proverbial, comme les 
contes de 1a Älärc F056. Et depuis, Pengouement pour les piöces ä 
changements, ä jeux de trappes, ne se dementira jamais : [es Sept 
Clzdteaux du Diable, [es Pilules du Diable, Rotlzozzzago, Ccndrillon, 
la Clzatte Blanclze, le Pays de Z'Or, avec leurs trucs ingenieux, 
oeuvre des decorateurs, des c0stumiers,'des machinistes, attireroltlt 
les mömes foules, toujours äprises du merveiHeux. 
Au commencement du siöcle, 1a fäerie pure, cjest-a-dire 1cs föes, 
les enchanteurs, 1es gänies, 1a lutte des esprits a COUPS de talisman, 
puis les mimodrames äquestres, et, a notre äpoque, 1a fäerie-revue. 
Au commencement du siäcle, cirque Franconi dans ljancien jardin 
des Capucines (1800), cirque Olympique de 1a rue Montlfhabor (1807) 
avec aröne a Pantique, cirque Olympique du boulevard du 'l"emp1e 
(1827), devenu, en 1833, Thäatre National, puisla Porte-Saint-Martin; 
a 1a {in du siäcle, 1e Chätelet et 1a Gaitä, dans les nouvelles salles 
luxueusement colistruites par 1a ville de Paris, PHippodrome et toutes 
les arenes exotiques. 
Des premieres pantomimes chevaleresques empruntees a Don Qui- 
clwtte et aux Quatre Fils Aymon PEmpire passa bien vite aux grandes 
cavalcades militaires : les Frangais en Egyptc, 1a Prise de la Cora- 
gne, le Ponz de Lodi recuoillirent des applaudissements enthousiastes. 
Chaque soir, 1a foule se pressait aux barrieres pour voir Bonaparte 
selangant en avant 1e drapeau tricolore en main; chaque soir, les an- 
ciens soldats des armees de 1a Republique, les grognards (10 PEm- 
pereur venaient applaudir aux scenes dont ils avaient ete 1es temoins, 
aux victoires dont ils etaient restes les heros. 
Sous la Restauration, le mimodrame fantastique revint a 1a mode; 
Plncendie de Salins (1825) qui, du reste, porta malheur au theatre, 
incendie ä son tour, Pannee suivante, donna pour 1a Premiere fois 
au public le spectacle (Pune ville en feu. Comme Napoleon 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.