Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1909648
NEUVIEINIE 
DIXA 
SIECLE. 
 
veritable lieu de pelerinage, tandis que sur les hauteurs de Mont- 
martre, dominant tout Paris , 1a cite du scepticisnle et de Pindifference, 
süäleve u11e immense basilique dediee im Tantique foi de nos pefes, 
TEgIiSe du Sacre-Coeur de Jesus. La g1oire, 1a science, 1a religion! 
Si le XlXe siecle ne trouve que sur le tard S011 architecture, i1 a, 
des longtenlps, fait servir 1a peinture decorative et 1a sculpture ä 
Pexpression, ä 1a Inanifestation de ses sentiments, g1ori11ant ainsi par 
le bronze ou sur les plafonds et sur les lnurs de ses monuments 1a 
Loi, 1a Liberte, 1e Progres, 1a Bepublique, se plaisant aux allegories 
les Lumieres chassant Tlgnorance, les Ages de Phulnanite, 1e 
Droit terrassant 1a Force. Au lendemain de 1a Revolution de 1830 
le Spartacus de Foyatier ätait amenä triomluhalelnent au J ardin des 
Tuileries, et dans cet audacieux et Her esclave brisant ses fers en 
bien 
face du palais des rois, on vit bi 
räcente victoire du peuple. 
Au lendemain des dösastres de 
vite 
001111118 
11116 
allusion 
Gloria 
T Yic tis 
d'Antonin 
hlerciä devint 1a consolation supröme, un appel aux coeurs contre les 
däsespärances du moment. I1 semble que 1a sculpture et 1a peinture 
däcorative, imbues de Pesprit philosophique, se soient imposäs comme 
un devoir de traduire ainsi publiquement toutes les nobles aspirations 
qui germaient dans le peuple et qui lfavaient pu prendre p1ace au 
grand jour. (Euvres curieuses, qui donneront 1a note pröcise des 
sentiments ä certaines dates de Phistoire. 
On sait de quelle fagon le XlXe siecle a repare les injustices du 
passe. Sur les places publiqucs de nos villes, quelquefoie meme 
dans les villages, so sont elevees, depuis trente ans surtout, des 
statues cliargees de conserver 1a physionomie et 1a memoire de tous 
ceux qui sdllustrerent par leur genie ou par leur devouement 51 1a 
chose publique, de tous ceux qui furent les precurseurs ou les inter- 
pretes de 1a pensee collective. Cette histoire vivante enseignee aux 
jeunes generations par les images en relief, ces legons de choses 
mises ä la portee de toutes les intelligences, resteront une des per-- 
ticularites du siecle, aussi empresse ä ces sortes dhpotheoses que 
ses devanciers säätaient montres peu genereux.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.