Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1913787
DIX- 
YNEUVIÜINIE 
SIECLE. 
 
epoque. Lbuvreuse est Pheritiere, en ligne directe, de ce fameux bu- 
reau des caunes etabli sous la Restauration, dans chaque vestibule, 
pour empecher le retour des batailles dhutrefois. Et deja le type 
esquisse en 1825 coutient en germe le type achuel. 
(z Humbles et polies dans les petits theatres , prevenantes daus ceux 
du second ordre, Fleres et superbes dans les theatres royaux n, dit 
Montigny, a 011 dirait,  leur air, que d'elles seules depend le 
droit d'entrer dans les loges. A force d'0uvrir et de fermer les portes, 
elles en sont venues au point de croire que la salle est une propriete 
dont l'exploitation devient u11 de leurs plus solides apanages. n Et 
deja, elles savaient lever sur le public des impöts extraordinaires. 
a Voici, n continue Montignyy a les grands moyeus : 011 place au- 
dessus de plusieurs portes de loges un ecriteau sur lequel on lityces 
terribles mots : Loge louäe, et l'on a le plus grand soiu d'empiler 
les premiers Venus, les plus presses, les pezites gens enün, dans 
les plus mauvaises lulaces; cela fait, 011 choisit avec une sage len- 
teur, avec une prudence eclairee, une reunion de persouues arri- 
vees ensemble, qui tiennent a ne se point separer. Des que le choix 
est fait, 011 affecte un graud empresselnexlt, 011 repond a peine aux 
nombreuses objections faites par les curieux desappointes, et 011 pro- 
pose a voix hasse, d'un air mysterieux, une des loges comprises 
dans la bienheureuse exception : elles sont louees, en effet, dit-ou 
aux survenants; mais 011 appreud a Tinstaut que les titulaires ne 
viendront pas, et l'on entre en arrangement. n 
Alors, comme aujourd'hui, llouvreuse se laissait douc facilement 
attendrir et le Provincial d Paris insinue qu'elle lfetait point la 
seule ä user de ees petits benefices. Alors, comme aujourd'hui, les 
fonctions de dragon femelle, fort recherchees, etaient les Invalides 
de tout un personnel dont Gavarni slest plu ä esquisser les physiono- 
mies diverses. Lorsque le Gymnase ouvrira, plus de huit cents pos- 
tulantes afflueront. 
Encore une cräation du siäcle, au moins sous sa forme derniäre 
7 
1a claque, due äla fameuse rlvahtä de M1"; Georges et Duchesnojs 
(1804). Non contentes des applaudissements däsintäressäs qu'elles
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.