Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1913146
Dlx-NEUVIEME 
SIECLE. 
 
hauteur ou de leur importance dbocasion. Le geueral Bonaparte, 
oonquerant a Taspeeb chetif, mais a 1a flamme interieure, disparais- 
saut pour ainsi dire au milieu des generaux de son etat-nlajor; Na- 
poleon, empereur, passant 1a revue de ses guides ou Tinspection de 
ses grenadiers; Napoleon a 1a Berezina, traversant sur un traineau 
une 111er de neige, Napoleon a Waterloo, dans son dernier carre, au 
milieu du a batai11on sacre 1); puis, changenlent a vue, 1e general 
Lafayette generalissime des gardes nationales de France; quatre 
beaux jeunes princes nobles et oränes, au milieu des troupiers de 
Parmee dläfrique, aux cötes de ce general Bugeaud, dont 1a renom- 
mee ira toujours grandissant; puis encore, un Empereur illustrant a 
nouveau 10 110m des Napoleon sur les champs de bataille d'Italie; puis, 
tant il est vrai que l'histoire se repete sans cesse, un marechal de 
France , incarnant en 111i le pouvoir suprenle , president de 1a troisiemc 
Republique; eb, 0111111, un general visant ä reprendre aupres du trou- 
pier Tancienne popldarite du petit Caporal, cherchant a reveiller 
dans 1e pays des instincts toujours latents, despassions toujours 
vivaccs. 
Et maintenaut, place aux armees, place aux reginlents du siecle. 
Uabord, los troupes du Premier Empire, tant de fois decrites, 
tant de fois restituees avec leurs brillants uniformes, troupes dres- 
sees pour a les campagnes de manoeuvre n, faisant la guerre avec les 
jambes tout autant quhvec les bras. Elles ont leur aristocratie, les 
(c compagnies (Telite u) et la a garde inlperiale n : ici, les grenadiers, 
choisis parmi les plus grands, les plus robustes, les plus mäles; lä, 
les volligeurs, reunion soigneusement triee dlhommes petits et agiles, 
aux membres souples eh nerveux, exerces ä la marche rapide, ä la 
course, 51 la gylnnastique; les uns defilant au son du tambour, les 
autres aux notes aiguäs du clairon; tous deux reconnaissables ä la 
couleur des epauletlaes. Ici, les regiments dlinfanterie legere; lä, les 
regiments (Tinfauterie cle ligne. 
Le rölo preponderant appartient ä la cavalerie, ä cette grosse 0a- 
vulerie qui, par ses cllarges sur les carres ennemis, se fera une re- 
putation europeenne. A Eylau, 80 escadrons fondront sur Tinfanterie
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.