Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912912
COSTQME 
CIVIL 
MODES. 
 
de Gavarni s'est plu, tant de fois, ä representer, jurant et fumant 
connne de vulgaircs palefreniers. A vrai dire, Telegant ne fume pas, 
il allume et il jette des cigares; prodigalite de bon ton qui, plus 
tard, fera le bonheur de certains industriels du pave. Ajoutez comme 
accvossoires, 1a grosse canne ä pomme d'or ou (Targent, le monocle 
carre entoure (Tun large bord de metal, les breloques, toujours ä la 
mode, et le portrait sera complet. 
Revcnons aux femmes. Dabord sans caractäre particulier, se con- 
tcntant (Finaugurer une äre de luxe, 1e second Empire va trouver 
pour elles une esthätique nouvelle, 1a crinoliue. 
Je ne sais si 1a crinoline, comme 0nl'a dit quelquefois ironiquement, 
fut 1a grandc pensee du reägne, mais a coup sür, ce fut une väritable 
rävolution dans 1a toilette, dans 1a 1JOUPHUP8 et möme dans 1a dömarche 
des femmes. Avec tous ses accessoires, jupons empesäs, jupons a 
volants. jupons ba1einäs, 1a crinoline ressuscita 1es vertugadins et les 
paniers; avec ses cercles (Facier, 011e flt renaitre les  vau- 
dcvilles, les äpigranlmes, 1es mandelnents, 1es Chansons, les quoli- 
bcts qui, jadis, slätaient acharnäs a1'envi sur les cerceaux d'0sier. 
Remettant au premier plan les questions de toilettes, e11e finit par di- 
viser hommes et femnies en deux camps, laissant planer sur ceux qui 
111i gardaient rancune 1a reputation de gens a prejuges, de frondeurs 
obstines. Da11s ses Souvenirs intimes de la Cour des T uileries, 
Mm Carette a ecrit sur 1a crinoline 1a page 1a plus exacte, 1a plus 
{Jrecise qui se puisse rencontrer, 1a pago que je ifhesite pas a repro- 
duire ici comme fournissant 1e document topique. 
a Les elegantes modernes, n dit Pancienne familiäre des Tuileries, 
a qui enveloppent leur corps fluet d'un fourreau etroiternent drape, fre- 
miraieilt (Thorreur S711 leur fallait paraitre avec eet etalage (Petoffes 
amplement soutenues par les cages aux souples ressorts d'acier, dont 
xxx" slEcLE.  43
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.