Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912887
DIX- 
NEUVIEME 
SIECLE. 
 
{W80 
fers 
mäme 
nuätal 
dont 
IIIEBS 
talons 
ötaient 
blindäs, 
cliquetis qui nfenchantait. 
a Je poussais le raffinement jusqmfä compläter cette tenue de mir- 
liflore par une cravache , arme de parade, qui me rappelle cette jolie 
Phrase de Jules Janln : a ll portalt des äporons, quoiqlfil eüt uu 
cheval. x  
Nous voici parvenus a 1a derniere periode. Toujours des pan- 
talons collants, toujours des vötemeints 21 double ou triple collet, 
mais les redingotes ne se drapent plus en jupes, mais les cravates 
Ifenserrent plus le cou comme de veritables carcans,  telle 1a 
fameuse cravate du D' Veron, dont les tours multiples flrent si long- 
temps 1a joie des caricaturistes,  et les chapeaux, avec leurs ailes 
retroussees ou leurs petits bords, prennent des airs plus degages, 
et les cols lfengoncent plus le haut du corps. Pincee a 1a taille 
chez les elegants, 1a redingote devient puritaine et doctrinaire; 
telle la redingote a la proprietaire, popularisee par M. Guizot, par 
M. Saint-Marc-Girardin, ample et longue couverture, veritable 
meuble-guerite dont George Sand, nous Tavons vu, a celebre les 
avantages. 
Dans cet embourgeoisenlent final, tout ce qui pouvait encore pretcr 
äPelegance dela demarche, aux accentuations de 1a tournure, dispa- 
rut definitivement. L7h0n11ne "devint un mannequin ayant le eorps 
et les jambes eniouis dans des vetements disgracieux. Apres avoir 
essaye les creves, les garnitures, les galons, les arabesques autour 
des poches et des piqüres, apres avoir cherche des formes esthe- 
tiques, apres les doubles revers, apres les larges poches de cöte 
appliquees et galonnees comme celles du dix-septienle siecle, apres 
les brandebourgs passementes, apres les parements en fourrure, 
apres tout ce qui, comme forme ou comme ornements, rappelait le 
luxe Jautrefois, il semble qu'on ait voulu proclamer deiinitivement 
Pegalite du costume, supprinler les derniers pretextes ä fantaisie 
individuelle.  
Et les seuls 
sentant lVäcurie, 
vrais oxcentriques encore seront ces gentlenlexl 
le fouet en main, Päperon au talon, que le crayou
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.