Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912845
Quittons un instant les femmes, 1es extravagances de 1a mode, et 
jetons un regard sur les particularites du costume masculin durant 
cette meme epoquc.  
De 1800 a 1850 011 peut distinguer trois periodes : loTEmpire et 
1a Restauration jusqlfen 1824; 20 Charles X et les dix premieres 
annees du regne de Louis-Philippe; 3" 1a {in du regne de Louis-Phi- 
lippe et 1a Republique. 
Voici, (Tabord, les hommes de PEmpire, habit, culotte courte, 
souliers a boucles, qui, sous Louis XVIII, naauront eneore renonce, 
ni aux bottes a retroussis dues a Pinfluence militaire, ni au jabol: 
de batiste. Toutefois, en 1815,1a culotte, pleine de grace lorsqubn 
sait marcher correctement, commeneait a se perdre dans les gaines 
vagues du pantalon, peut-etre pour protester contre les etrangetes 
que les emigres remettaient au jour. O11 eut alors le speetacle bi- 
zarre et sans precedents dans l'histoire, d'un costume suranne 
comme celui de 1739, se posant en presence du costume, deja quelque 
peu modernise, du premier Empire. Et il en resulta un brusque 
arret dans les modifications de 1a toilette : a 1a vue des vieux emigres 
portant 1a queue et les ailes de pigeon, les hommes d'age mur n'e- 
serent pas äaventurer plus avant; seuls, les jeunes gens continue- 
rent a innover, ne revetant le costume frangais que lorsque Tetiquette 
Pexigeait absolument. Mais, en these generelle, cet evenernent eut 
pour consequence (Tapporter quelque chose de lourd et dengonce 
dans 1e eostume, meme chose devant, du reste, se produire pour 1e 
militaire. Les jeunes elegants du regne de Louis XVIII se montrent 
a nous avee des habits a co11et montant, en drap de couleur, a bou- 
tons dores, avec des redingotes a einq collets, le gilet a chale, en 
pique, 1e pantalon tres collant, ou bien fronce par en haut et par 
en bas, echancre sur 1e cou-de-pied. Les cheveux, coquettement fri- 
ses, sont chasses en avant des tempes, eomme s'ils etaielmt fouettes 
du vent de Pinspiration byronienne; les coiffures, quelle que soit 
leur forme, sont lourdes et monumentales  chapeaux aux poils he-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.