Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912659
COSTUME 
CIVIL 
LES 
MODES. 
rnanteaux 
intempäries des Saisons;  et ce ne furent plus que 
collets, redingotes de märinos, douillettes de soie. 
Les voiles verts surtout, eurent le don (Pirriter les 
arbitrcs 
goüt : contre eux tous les prätextßes furent invoquäs. 
a Depuis quelque jours, n (äcrivait le Petit Äfodzlvte Frangais, a 011 
rencontre ä 1a promenade du matin, des darnes qui portcnt un chapcau 
de paille, auquel est attachä un morceau de gaze qui remplace 
un voile, et dont le roflet est extränlenlent däfavorable au teint, lors- 
que le soleil frappe dessus; cette mode, qui nous vient de Londres, 
est 10in d'aj0uter aux graces de 11os helles; aussi, 
nous 1a signalons comme une importation de 
mauvais geüt, en ajeutant que ees espeees de  
voiles ne sent en usage en Angleterre que parmi  
les femmes les meins aisees de 1a classe dite  
bourgeoise. n Rien ne 11b : i1 fallut laisser les  
voiles verts etre remplaees loar les voiles bleus.  
Cemme esthetiqxle generale, 1a Restauration L 7M 
qui allenge peu a peu 1es tailles basses du pre- H; 4m  Fcmmc am 
mier Empire, se fera surteut remarquer par ses CHI")? -"1 grand "Oi1ß-_ 
D'apres une estalnpe de 
eoifTures, par ses grands ehapeaux a plumes, par  
sa tendanee,  du vivant de Louis XVIII,  
a (leeolleter hardiment 1es epaules, par les manches a gigot qui 
apparurent Vers 1820, qui acquirent bientet des proportions ge- 
nantes, qui serviront a earacteriser cette periode, eomme 1a erino- 
line caraeterisera 1a periode inlperiale. Manches a gigot! JamiliS 
qualiücatif n'avait ete nlieux denne. Tres larges par le haut, sou- 
tenues par des baleines ou par une serte de petit ballen rempli de 
duvet, e11es iiguraient efTeetivement de veritables euisses de n10ut011- 
Combien nouvelle dut paraitre 1a ceiffure en cheveux, apres 1es 
Titus du Premier Empire. T res eompliquee, ne demandant pas molns 
de sept peignes, dont un de parade, en er, garni de perles et de ce- 
rail, e11e affeeta, Vers 1825, une sureharge extravagante et Illallläräe- 
(r C'est, ala fois n, eerit un contemporain, a Sur IES C5195 11119 1113359 
de boules epaisses, sur le haut de 1a tete quatre a cinq eeques, des
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.