Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912546
DIXA 
JYEUVIEBIE 
SIECLE. 
aujourd'hui, livräe ä eHe-lnöme et subissant toutes les variations. Au- 
trefois, 1a Cour donuait le pas; aujourd'hui, les couturiers font les 
modes et, väritables souverains, imposent leurs coüteuses fantaisies 
aux älägants des deux sexes. Au costume, durant un siäcle identique, 
ont succädö mille fagons diffärentes de ähabiller. 
Au milieu de cette anarchie, certaines epoques ont su cependant 
faire prevaloir leurs preferences. Le Premier Empire a son type defini : 
comme le style, comme Pameublement, 1a mode, sous lui, restera im- 
muable. La Restauration ne cache point ses sympathies pour Fempa- 
nache, le regne de Louis-Philippe cherche ä allier Telegance ä 1a 
simplicite, le second Empire essaie de revenir ä Pancien Systeme du 
pouvoir donnant le ton, caest par 1a Cour que 1a crinoline sdmpose 
et fait son chemin dans le monde. Enfin le siecle, ä son deelin, 
confirmant le chroniqueur de 1834, brille, avant tout, par sa fan- 
taisie, par son äcleotisme, par son mälange de tous les styles. 
Ce quivariait, autrefois, 011 ne saurait trop le räpäter, dätaient les 
accessoires et les dätails du costume, les couleurs et les ätoffes : 1a 
coupe restait identique; chacun revätait les classiques vätements. 
plus ou moins riches, plus ou moins ornäs, suivant le rang, suivant 
1a fortune personnelle. Le XIXQ siäcle, lui, proolamera qu'il n'y a plus 
ni forme absolue, ni couleurs näcessaires ; laissant de cötä broderies et 
dentelles, 
recherchera, 
tout, 1a 
avant 
commoditä et le 
marchä , 
13011 
il aura surtout en vue 
nlents convenalales. 
pouvoir 
larocurer 
multitude 
des 
väte- 
Pour los hommes comme pour les femmes, i1 etablira deux 1110des 
uniformes, 1e costume de vi11e, le costume de cerelnonie; au sexe fort 
i1 donnera 1e a tuyau de poele n qui a survecu a toutes les revolutions; 
au sexe faible 1e chapeau habille qui, sans eesse, se promenera de 1a 
grande a caleche n a 1a laetite a capote n lilliputienne. Ce sera 1a, 
reellement, 1a livree de Pepoque. E11 dehors de ces coiffures officielles, 
011 pourra voir surgir les formes les plus bizarres, 1es plus diverses; 
jolies ou laides, e11es ne sortiront pas du domaine de 1a fantaisie, et 
auront gwand peine a se faire accepter. I1 faudra plus de cinquante 
ans pour arriver a 1a pleine liberte de 1a coiffure.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.