Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912284
DIX- 
ßzEUvnäME 
SIECLE. 
Le bal masque auquel il est fait allusion, eut lieu le 21 mars 1827, 
chez Mue Mars, et, comme 1a premiere soiree de M. Rothschild, 
il peut ügurer dans une histoire des SHlOIIS, puisqulil devait donner, 
lui, le Signal de Temancipation complete des artistes. Peu ä peu 
suivirent les soirees du foyer Feydeau, un instant a le salon le 
plus agreable de Paris n, s'il faut en croire certains conternpo- 
rains, les reunions hebdomadaires des peintres Ciceri et Duval- 
lB-CEIDILIS, les reunions plus mondaines de Mm de Mirbel, de Charles 
Nodier, du baron Gerard, auquel pas un etranger ne manquait 
(Passister. Tout le monde connait ces a dimanches v de PArSenaI 
(bibliothäque dont Nodier ätait conservateur) oü se rencontraient les 
partis les plus opposäs, entätäs du classicisme et- ächeveläs du roman- 
tisme oü 1a {ille de 1a maison Mm" Nlänessiä charmait les invitäs 
1 7 7 
par ses produetions musicales, alors fort ä 1a mode; reunions tres 
suivies jusqu'au moment de Pouverture des (c dimauches x de Victor 
Hugo, celebrees en prose et en Vers, illustrees sous toutes les formes, 
et que Peau-forte de Tony Johannot fait revivre ici-meme. Mais 
bien plus curieuses, quoique moins popularisees, furent les petites 
e sinimes e e 1i uir- '1 Crur enre ous- 
fte t d Th 01 le Ga te celacle ta aöe t t 
e ieeri e e uva  e- amus ui c em e onnen a carac e- 
dC tdD 11C (11,1, ble,d tl t 
ristique de oe qu'on a appele cc les soirees d'artistes n. 
C'est ehez Cieeri, nous apprend Jal, que commencerent les sean- 
ees ddmprovisation pittoresque, durant lesquelles tous les habitues 
de 1a maison, tous les invites passeront suceessivement devant ees 
crayons railleurs appeles Isabey, Horace et Carle Vernet, Ciceri 
meme, et laisseront sur les feuillets de ce nouveau cahier x de 
charges n 1a trace plaisante de leurs figures. 
C'est avec Ciceri, egalement, que prit naissance un autre album, 
orne, lui, de productions serieuses dues ä tous les talents de 1a 
peinture. Pendant que, dans le Salon voisin, se faisaient entendre 
virtuoses et amateurs, eux se rangeaient autour de tables, pourvues 
de pinceaux, de crayons, d'encre de Chine, de sepia, etlä, dessinaient 
sans reläche. Eux, (fest-ä-dire Horace Vernet, Isabey, Daguerre, 
Picot,Th0mas,XVatelet, HippolyteLeconlte, Xavier Leprinceßericault.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.