Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1912267
280 
DIX- 
-NEUVIEME 
SIECLE. 
 
du second Enzpirc, le comte de Maugny a enregistre les rejouissantes 
meprises de ces fetes pleines (Fattrait. a Tous les hommes de petite 
taille, aux epaules carrees, a 1a tete legerement inclinee sur Pepaule, 
avec un balancement dans la (lemarche, ou ceux qui laissaient passer 
sous le loup, les deux extremites d'une moustaehe ciree, etaient 
invariablement pris pour le souverain, qui, lui, sfevertuait a donner le 
change. Gracea ces confusions, les aventures pleuvaieilt sur les 
etres les plus insigniiiants, et rien lfetait plaisant, apres un bal 
costume, con1n1e d'entendre le recit d'un des dominos qui avaient 
beneiicie des avances destinees a l'Empereur. 1) 
1868 devait etre le point culminant de ces divertissenients : 
ce fut, en efYet, Tannee de la fameuse soiree du ministere de la 
Marine oü parurent les m Cinq parties du monde v) representees 
par cinq fenimes remarqilablement helles; ce fut egalement le 
mornent oü le grand n1011de se prit, a son tour, pour les bals 
costtimes, dann engouenlent qui dure toujours, qui chaque annee 
reinplit les salons de travestissements amusants et de restitutions 
curieuses. 
Cette multiplicite de fetes, fetes intimes ou fetes oflicielles,  ces 
dernieres lfayant rien perdu de lleclat des grandes receptions n10- 
narchiqmies,  cette expansion mondaine, cette recherche c0ns- 
tante d'une folle gaiete, ne sont pas seulement le fait du luxe actuel, 
elles tiennent encore a u11e autre cause, je veux dire a Tapparition 
dkälements nouveaux sur 1a scene du n1o11de: les artistes et les 
exotiques; les artistes Venus sous la Restauration, les exotiques sur- 
venantda la suite du melange des societes et des continents. 
Les artistes, qu'il s'agisse des acteurs, des peintres, ou des poetes, 
ne vivaient pas, autrefois, avec _le reste de la societe, sur 1e pied 
de Tegalite. Heine apres 1800, il y eut toujours entre eux et 1e 
monde, certaines dissenlblailces, certaines meflances. a lls ont vu, u) 
ecrit Jal dans son interessante Inonographie des Soirehs diartiszes, 
(c qu'on ne les comprenait pas, et que dans 1a societe, bien qu'i1s 
fussent regus avec favetlr, meme avec distinction, 011 les regardait 
curieusement comme des etrangers dont 011 nlentend pas la langue,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.