Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1911970
LES 
SALONS 
LES 
USAGES 
MOEURS. 
 
faisant usage est encore en vigueur, apres le souper, 011 luasse aux 
danses destinees ä tuer le bal, ä le terminer sans plus de delais. n 
Bemplaeons les danses de 18:25 par le cotillon, les lampions de 1a 
eour de Thötel par une profusion de lumieres plus {in de siecle  
gaz ou electricite  et nous aurons une soiree mondaine en 1899. 
Voici daautres Salons, 11011 moins noblement frequentes, dans 
1esque1s 11e se donnent. 
ni concerts, 111 11a1s, 111    M, 
       1'  11- 111  
Jeux, ma1s ou des s01- 1.   111-114;   (ü; 
rees reguheres, reve-  d,  ("fif 1-41 111;, 1'  H;    
nant a date iixe, tous Et  m    1„ 
    1- 1.  12H 1111"   
les ulnze ours 0u   .01    141   
q 1 '    11" -    
meme toutes es SGIITII-   "i" 71' 1-1 1 ;  
nes, vlsent a   " -_.YSQ;'5ÄJ'W; 1413.11, 21;? M? Z 
   i: e.    "wir. 1x Ä-lli"?  1  .1 
les bureaux d'espr1t de  1     
I   Phi, 1 axsÄ rg: .  
l,a11c1e11 reglme. Qlll e11   üiäfiyfrfzki  15-   
{l Yll U11, 165 13011118111     r- 11,71  
   "E4 1' w "Y? 1;?   Ü   
tous. Ils eta1e11t e11 1820   5'    
 4.    1mm;    33;; kgßw   g 14-731 
1'] t 1830 '11"  v1   m, ;.r 1.11 
ce qu 1 s seron e11 ,  j    x  407,2      
lorsque Auguste Luchet        
les depelndra a111s1 :   .L,j 1     
a O11 y boit du the, 011V         
d  d. A. Dumnsßxxlmc. Mnlviun Pnturot (Mm de Girardin.) Listz. J. Juniu V. Hugo 
lnange es tartlnes e Fig. 1132.  T116 artistique assaisonni: de grands lmnunes. Vi- 
beurre.  Gst näces_ gncltc saunque dc Gramlvxlle paur Jerume Paturot (1816)  
saire de s'y faire presenter; c'est de 11011 gout, cela met a la 
1110de. La vous arrivez a huit heures du S011", habille de noir, autant 
que p0ssib1e. Dans u11 antichambre Silencieux vous trouvez u11 do- 
mestique de haute stature, qui vous demande votre 110n1 et votre 
chapeau, puis, soulevant le rideau qui separe Pantichambre du Salon, 
i1 jette de toutes ses forces votre 110m aux oreilles de- 1a compagnw. 
Vous entrez la-dessus; vous saluez; tout est dit. On vous a regarde 
fort peu si votre 110111 n'est pas illustre. Le maitre de la malson qm 
   1   
est u11 bonhomme, a 1a n1111e avenante et Joyßllbe, S 9st aPPloche de 
vous; i1 vous a serre 1a main, et 1a tenant dans les  11 vous a
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.