Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1911965
NEUVIEME 
SIECLE. 
grand IHOIIdG : 
abords de 1a maison, 
D'ab0rd le 
a Tous les 
lorsqlfon 
O U L1 11 
(1011118 11116 SOiPÖC 
bal, doivent ressembler a ceux d'un endroit public; ilfaut que tout 
le quartier seit dans 1a confidenee. Les portes de 1'hote1 doivent ehre 
ouvertes, 1a cour et 1e bas de Tescalier doivent etre eelaires par des 
lampions. Pour eompleter 1a ressemblanoe avee un 1ieu public, des 
domestiques eehangent , contre les manteaux et 1es pelisses, qu'i1s 
plaeent dans une sa11e servaut de vestiaire, des numeros d'0rdre dont 
on garde u11 double. 
(c Pour qu1une maitresse de maison puisse se vanter d'avoir eu 
quelgzfun, il faut qu'a une certaine heure de 1a nuit, a peu pres au 
commencement du bal, on ne puisse faire un pas dans les salons, 
et qu'on soit venu plusieurs fois 1a preveuir qu'un grand nombre de 
personnes attendent sur Tesealier 1e fortune moment ou 11 1eur sera 
permis däätouffer dans Tinterieur. 
(c 11 faut s'estimer heureux lorsque 1a dame du 1ogis vous ayaiit 
apereu, daigne vous sourire et vous tendre u11e main que vous etes 
autorise a baiser selon l'usage de plusieurs peuples du Nord. 
a I1 est superflu de dire quhne haute diguite eivile ou militaire, 
un grand cordon, ou beaucoup d'or, donnent seu1s 1e droit d'aspirer 
a cette faveur. Le commun des martyrs passe inapergu et s'en venge 
en eritiquant in petto 1a ügure ou 1e eostume de 1a divinite du 1ieu. 
a I1 n'est pas rare qu'en faisant, le lendemain d'un jour de felse, 
Tinventaire de oertains petits meubles porhatifs, ou des bijoux de 
prix qu'on a laisses a leur plaee, on ne trouve pas absolument sou 
eompte; ce1a prouve qu'il y avait an monde fou, et que quelque ga- 
lant ehevalier, epris des beautes de 1a dame qui reeevait, a voulu 
eonserver d'e11e un de oes Souvenirs qu'on peut, au besoin, echanger 
contre quelques pieees du plus vil des metaux. Le moyen, d'ai11eurs, 
de eonnaitre les gens a 1a mine? Quand tout le monde est egalement 
bien vetu, eomment reeonnaitre u11 fripon subalterne? On ne saurait 
imaginer a combien de quiproquos de ce genre 0111: donne 1ieu ces 
diables (Phabits brodes. 
Apräs 
souper, 
CEIP 
ilya 
des 
maisons 
oü 
gothique 
bien-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.