Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1909407
NEUVIEINIE 
DIX- 
SIECLE. 
 
XIXC siecle a passionne les changements : apres 1a stabilite d'autre- 
fois, Finconstance des temps agites. Empire militaire, empire demo- 
cratique, royaute de droit divin et däassence bourgeoise, republique 
idealiste, republique pratique, i1 a tout essaye, tout appliqile, tout use. 
Dabord, ä S011 aurore, i1 se prend d'une belle laassion pour 1a m0- 
narchie guerriere, eonsequence de Pexaltation extraordinaire dont 1a 
Revolution a depose le germe en 111i. Idees, moeurs, costume meme, 
tout se plie ä ce Sentiment qui fait de 1a France un immense regiment 
en marche ä travers 1e monde. Organisee, endigilee par un homme, 
1a Revolution porte au dehors 1a puissailce de sa force aequise; apres 
les larincipes de 1789, l'Europe apprend ä connaitre Tcsprit be11i- 
queux et 1a renommee de Napoleon. 
Mais voici qifaux laronienades triomphales ä travers les eapitales 
succede 1a defaite, 1a deroute avec toutes ses consäquences, Tinva- 
sion, 10 laillage. 
La guerre, a dit un  est une Inedaille daor dont 
il ne fait point bon voir le revers. Subitement, le pays abandonne son 
dieu descendu au rang des simples mortels depuis qu'il a eesse 
(Petre invincible, et il 2100181118, il appelle 1a paix. Dix ans auparavant, 
toutes ses aspirations etaientlaelliqueuses, il ne revait que dragons ou 
grenadiers; ainsiva le siecle. 
L'Empire cree par un homme de genie essayant de reconstituer 
une France traditionnelle et hierarchique disparait e11 un instant, 
et les Chefs de Pantique maison de France reviennent prendre pos- 
session de ce qu'ils eroyaient etre encore leur domaine. Tels ils 
etaient parßis, tels ils rentrerent, les uns tenant hon pour les privileges 
dhutrefois, les autres partisans du gouvernement constitutionnel en- 
trevu par les esprits genereux de 1789, mais tous ne voyant dans 1a 
Revolution et PEmpire qdintermedes sans importanee, tous ne vou- 
lant rien savoir ni des vingt-einq ans ecoules Pendant leur absence, 
ni des hommes nouveaux qui säetaient formes, qui avaient acquis 
gloire, noblesse, et jete sur le pays un eclat lumineux. Lä _fut leur 
erreur. 
Alors 
se produisit 
fait 
singuliel" 
d'une 
11 11 
Part, 
Petlple 
accla-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.