Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1911131
FEMMES 
LEUR 
ROLE. 
 
paS, pour plaire, cette originalite du costume, ce Charme de 
la couleur que recherche volontiers le beau sexe. Enfin, lorsque 
111 justice intervint dans les affaires de la communaute, le Pere 
ne devait-il pas emettre la pretention d'etre defendu par deux 
dames, ses disciples ferventes, Ceeile Fournel et rXglaö Saint-Hilaire. 
Du reste, qlfils fussent pour ou contre le mariage, tous les reforma- 
teurs eprouvaient lanecessite de placer  
leurstheories souslaprotection du sexe. 1 
Tandis que Clara Demar, qui ' 
devait definitivemelmt compromet-  
tre le saint-silnonisme, langait un  , 
 appel au perlple n pour Paffran-   (llk 
ehissement de Pesclave feminine,  
dans lequel se retrouvent les prin- i;  
CiPGS de la Republique de Platon, 4'! lMf-t" l 
Cabet eonsacrait a la femme et ((21 _ d,  l X 
   
son ITIHllIGUPBUX sort n un petit vo- I  1 . 
lume dont le sucees fut vite consi-     
derable.     
Ce qui ne sßetait pas encore vu,   
des journaux defendant specialement  
les interets feminins, se creaient,  
S6 Popularisaient, se multipliaient; FiigslfiniÜÜÜZÜÜZQUIÄDQZÜÜÄ)SQÄÄTSÄKI 
Tribune des Femmes, Avenir des  gravurecoloriöede 
F emmes, Voix des Femmes. Et les PHislOiTc du Socmusnlo. 
ldäeS ämancilnatrices progressaient, gagnaient e11 hardiesse. E11 
1845, un certain abbe Constant, auteur lui-meme de [Assomption 
de la femme et de la Jllere de Dieu, publiait lloeuvre posthume, 
(Iußlque peu incoherente, de Flora Tlristan, et 1a presentait au public 
sous un titre non moins bizarre i llldnzanczpazion de la femme ou- 
lß Testament de la Paria. Flora Tristan qui se croyait la femme 
Messlß, qui, a apres avoir lutte comme un demon, revaitla transfigura- 
3310.11 du martyr pour s"env0ler au ciel sur les ailes d'un ange n, Flora 
Frlstan, esprit exalte par la souffrance, trouvant trop ternes les theories 
XIV suäcua.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.