Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1911025
DIXM 
VNEUYTEIMIE 
suäc 
Notre äpoque ne 
a encore son paria, 
mais elle 
n, elle a, 
connait plus le serf attachä ä1 1a gleäbe, 
le Inineur; depuis 1817 a Pannöe chäre 
Appel des mincurs.  D'apr(:s lc tablcau de Dclance, au Salon de 1a Sociötö 
Bcaux-Arts (1890). (Actucllement au Ministirre des 'l'ravaux publics.) 
male 
des 
en quelque sorte, supprime les famines, mais elle a vu naitre les 
greves. Dans bien des contrees, il y a cent ans, en lfemployait pour 
desoendre dans les entrailles de 1a terre que des criminels endurcis; 
aujourd'hui Thonnete ouvrier va chercher e11 ces profondeurs son 
pain quotidien, heureux s'il n'y trouve point 1a nuit eternelle. De- 
nouement quelquefois horrible, qui couvre 1a contree de veuves et. 
(Porphelins, qui repand partout menaces et imprecations, iandis que 
1a gTeve, en promenant ses masses irritees, met souvent en peril 
Tusine, ce chäteau du nouveau seigneur, Pindustriel. Ici, 1a cohue des 
veuves eplorees; 1ä, 1a poussee des modernes a meurt-de-faim v, aux 
vetements noirs et dechires, aux peaux bronzees et decharnees. 
Autrefois, detaient de simples agglomerations; aujourd'hui, ee sont 
des villes entieres, eouvertes (Pune pluie eontinue de fine poussiere, 
renlplies d'une epaisse funlee, avec leurs maisons aux noires fagades, 
avec 1eursfours aux hautes eheminees toujours en flammes, avec leurs 
ruisseaux de fonte en fusion, avec leurs avalanches de coke toujours
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.