Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1910992
CLASSES, 
MOEE 
UENCES, 
INFL 
THEORIES 
SOC 
IIALES. 
 
1840 par M. Ilarmel, pres de Reims, ou du Frunilzletäre de Guise 
dans l'Aisne, dont M.  Godi11 jetait en 1859 les prelniefs 
fondenments,  je eite les deux etablissements modeles  c'est 1a meme 
idee, Pamelioration materielle et Pamelioration morale du sort de 
Touvrier, le developpement des facultes intellectuelles eonsidere comme 
le couronnelnent des facultes materielles. Qu'on fasse intervenir, ici 
la religion, 1a 1a philosophie spiritualiste, peu importe; ce qui doit 
etre retenu, c'est la sollicitxlde envers Penfance se manifestant des le 
laerceau, ce sont toutes ees utiles creations : caisses dlepargne, de 
prevoyance, d'avances et de preis; assuranees contre les accidents et 
sur la vie; cercles dbuvriers, recreations et jeux, theätre, musique 
instrumentale, eonferenees, lectures, etc. Et ces associations qui 
visent a etre des sortes de societes en diminutif, sanctifiees par le 
travail, 011t reconnu 1a necessite des jeux pour le developpement 
physique et moral de 1a jeunesse, ont proclame le besoin des exer- 
cices corlaorels, tant il est vrai que Poeuvre capitale du siecle con- 
sistera peut-etre ä degager Päme humaine du travail manuel et me- 
cauique qui Petouffe et Tenserre. 
Dans les villes comme dans les campagnes, voiei donc les classes 
(lesheritees parvenues a un etat de bien-etre relatif qu'elles ne 
FiS. 68.  Suite de 1a gravure präcödente. 
ä; Usine i;     
50H d-hnbiJItSJEISIUS de pfodnmo" (les hnngrms sitnäs A droite sont pour le snble). Sur le dcvm 
 ans 1a poxnte, ä Pcxbrömiw, In snlle de gymnnstique. 
h. gauche, sont diffärentes mni-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.