Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1910820
DIXM 
NEUVIEBIE 
SIECLE. 
 
costume et type restent immuables. Comme toujours recrute e11 
majorite dans les classes inferieilres, il sera peut-etre plus peuple, 
plus paysan qu'au siecle dernier, opposant ä Pesprit leger du ci- 
tadin les qualites äpres et solides de l'homme du terroir. S'il re- 
presente toujours Plllglise universelle, il incarnera en lui plus que 
jumais les races diverses de la patrie fraugaise. Et si le catholicisme 
n'est plus une religion d'Etat, il est encore, comme il y a cent 
aus, la personnification veritable des sentiments religieux du laays, 
les autes cultes 11e sadressant qu'ä des groupes isoles ou ä des 
elites sociales. E11 1890, pas plus qu'en 1800, la Franco ne parait 
vouloir so laisser  protestantiser a). 
Mais les idees de tolerance reoiproqile et de liberte religieilse 
äppartiennent bie11 entierement ä notre epoque. Clest par llarrete 
du 2 decembre 1892 que les Illglises protestantes, reformee et lu- 
therieilne, virent leurs rapports ofllciellement regles avee Pliltat et 
regurent pour laeelebration de leur culte des ediiices dont la pos- 
session leur a ete conilrmee en 1844. C'est la loi de finance du 
i" fevrier 1831 qui a accorde aux ministres du culte israölite un 
traitement special a prendre sur le budget des cultes. 
Fait caracteristique : Portalis, le pere, avait redige les articles 
organiques de 1802; ce fut Portalis, le iils, qui se chargea de jus- 
tiiier, devant la Chambre des pairs, 1a Subvention de Plätat au culte 
israelite. Les raisons qu'il alleguait en faveur de cette mesure etaient 
d'un ordre eleve et, du reste, purement metaphysiques. 
a Les chretiens, (lisait-il, dans son rapport, se considerent comme 
la descendance spirituelle du patriarche du peuple hebreu : ils se 
glorifient de ses propheties. C'est par les traditions des Israelites 
qulils remontent au commencement des temps et que la religion du 
Christ precede llorigine meme du monde. Uexistence des juifs im- 
porte a la foi des chretiens. Quelque anatheme qui les separe, il y 
a concordance de croyance religieuse entre eux. Aussi, quoi qu'en' 
aient pu croire (luelques esprits, c'est de tous les cultes 11011 ehre- 
tiens celui que les chretiens verront sfelever avec le moins de repu- 
gnance au rang de religion subventionnee. n 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.