Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1910702
DIX- 
NEUVIEME 
SIECLE. 
 
dans mon estime, qlfapres d'autres interets hien silperieilrs ou les na- 
tions doivent chercher leur veritable prosperite et leur solide gloire J). 
Et anterieurenient (leja, le vicomte Sosthene de La liochefou- 
 cauld n'avait pas ete moins eloquentv, moins precis, quand, redigeant 
un de ses lumineux rapports, veritablemexit prophetiques, il ecrivait a 
Charles X : a Le Roi a deux choses a combattre pour la gloire et 
la force de son regne, Penvahissement de 1a Chambre des deputes 
et le pouvoir de Targent en Europe. Quatre banquiers pourraient 
aujourd'hui decider la guerre si tel etait leur plaisir. Les souverains 
ne peuvent trop chercher a s'afl'rancl1ir de ce nouveau sceptre qui 
s'eleve EILI-dBSSUS du leur. Le triomphe des hornmes d'argent fletri- 
rait le caractere et les moeurs de la France n. 
Parlementaires liberaux et monarchistes de droit divin, ceux qui 
revaient encore d'une France ideale et chevaleresqile. pressentaient 
donc Pavenir et craignaient tout de cette course au clocher, course 
vertigineilse pour la possession des interets materiels. 
Si ce siecle finit, sans avoir, a proprement parler, trouve son 
aristocratie, 011 pourrait croire, en voyant le respect dont notre 
soeiete democratique continue a entourer les grands noms, que la 
noblesse a conserve ses privileges et son influence. Mais ce prestige 
est purement platonique. En fait, elle a perdu la fortune et, par cela 
meme, Pautorite; elle ne constitue plus une classe dominante, s'im- 
posant par ses idees, par ses prineipes. Dignite altiere, esprit de 
selection, vie absolument isolee, dans un quartier bien a soi, tout 
cela a disparu, emporte par Pesprit nouveau, comme le faubourg- 
Saint-Germain lui-meme, comme les vieux hötels dans les pierres 
desquels sincrustaient les types et les moeurs. 
Non seulement cette aristocratie de privilegies a fraye avec 
tous les publics, mais elle est voloiltairement descendue de son 
piedestal; mais elle s'est embourgeoisee; mais, meme, passant par- 
dessus les prejilges religieux, cependailt encore vivaees chez elle, 
elle a consenti a marier les siens avec la haute finance israelite. 
Uargent vient la chercher, tout ilaturellement, parce qu'il sait trou- 
ver e11 elle encore un peu de (Jette consideration que la fortune est
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.