Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1910579
CLASSES, 
MOEURS, 
INFLUENCES, 
THEORIES 
SOCIALES. 
113 
 
gent, est de nature particulierenlent variable. Ici, les riehes; 1a, les 
proletaires; ici, ceux qui dirigent les grandes et nlultiples entreprises 
industrielles; 1a, eeux qui par leur travail, sont les agents de eette 
lauissance essentiellement moderne. Le monde s'est transforme en 
un vaste ehamp ouvert a toutes les ambitions. 
Toutefois, cette sorte dlaplanissement general, cette division en 
riches et pauvres, ce devel0ppe1nent de llindividualislne a outrance 
seront, surtout, Poeuvre de 1a {in du siecle : pour etudier l'histoire de 
1a societe frangaise depuis 1800, il faut tenir 
compte des aneiennes classifications.  
De 1800 a 1815, les classes cherohent a  
se reconstituer, les moeurs monarchiques repa-  3'5-  
raissent peu a peu sous le badigeon revolu-  
tionnaire, les guerres du premier Empire, en  
donnant a 1a societe une direction uniforme, 5;    
empechent Pesprit de caste de prevaloir. h 11V   
De 1815 511830, (Yest-a-dire pendant la Res-  
tauration, 0n verra, au contraire, deux societes  
    Fig. 47.  M. de Donald, 
lnen d1st1nctes : 10 grand monde un1 autour de lIAcadäx-nie Francaise 
du souverain, et la nation dans son ensem- une 
ble, composee de tous les publics, de toutes 
les classes bourgeoises ou laolaulaires. Le' a grand monde n rede- 
vient, alors, la haute noblesse dlavant la Revolution; ce sont les 
hommes et les femmes de la Cour, parents, amis, entourage, tous 
gens se connaissant, qulils se frequentent ou non, ayant memes 
idees, memes goüts, n1ettant en commun, prejuges, esperances, 
desirs, besoins, parlant une langue inaccessible au vulgaire. La se 
rencontreront au plus haut degre,  heritage de Pancienne societe , 
 Part de mesurer les termes, d'ad0ucir les gestes, dkäteindre le 
son de voix. Lä 011 vit ree1lement_entre soi, comme si castes et pri- 
viläges lfavaient point disparu. 
Quelquhn qui a bien connu 1a sociätä de cette premiäre Partie du 
siäcle nous donne les raisons d'u11tel isolement : cc La bonne compa- 
gnio n, cäcrit Lanfranchi dans son Voyage (2 Parißusgo) K "aainle Point 
XIX" smuue.  I5
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.