Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
XIXe siècle (en France)
Person:
Grand-Carteret, John
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1908879
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1910222
DIX-NEUVIEME 
SIECLE. 
 
Il n'en restera pas moins vrai que Louis-Philippe a commencä par 1a 
peinture Poeuvre de vulgarisation et de röhabilitation que les gänä- 
rations suivantes continueront avec 1a statuaire. 
Dernandons ä MM. Laugier et Carpentier, auteurs d'une Vie unec- 
dotigue du souverain, quelques dätails plus intimes surles habitudes 
et 1a maniäre de vivre du Roi des Frangais. 
D'ab0rd lever et expädition des affaires les plus urgentes, puis, ä 
neuf heures, admission de 1a famille dans le cabinet de toilette du 
monarque. 
a A dix heures, le roi dejeune avec sobriete; ensuite il se leve de 
table et va visiter les travaux de magonnerie que l'on ne cesse jamais 
(Pexecuter dans le Chateau. I1 n'est point rare de voir Sa Majeste 
revenir de ces exeursions les habits couverts de platre, car elle prend 
plaisir a courir sous les combles, et quelquefois aussi a monter sur 
les toits, pour s'assurer elle-meme de 1a Inaniere dont on execute ses 
ordres, et pour eauser avec les ouvriers, qui ne devinent pas toujours 
que Phomme avec lequel ils s'entretiennent est le Roi des Franeais. 
Ces excursions se terminent a une heure, moment de la journee 011 
se tient le conseil des ministres. Le roi 11e manque jamais d'y as- 
sister; il prend place a la table COIIIIIHJIIO, s'empare d'une enveloppe 
de Papier, et tandis qu'il ecoute attentivement les deliberations, 
dessine a 1a plume sur cette enveloppe des figures tantöt grotesques, 
tantöt de fantaisie. 
a Le roi termine 1a seance du conseil en resumant les deliberations 
et en indiquant presque toujours la marche qu,il faul; suivre. 
a Apres le conseil il sort et prend conge des ministres qui se dis- 
putent les dessins echappes ä 1a plume royale. Ces dessins vont 
enrichir les albums des dames de la Cour, sans que Partiste qui les 
a dessines se doute le moins du monde de 1a valeur que Pon attache 
ä ses croquis. Ensuite le roi se remet ä parcourir les Tuileries et le 
Louvre. Souvent il entre dans les ateliers qui se trouvent charges 
des travaux du Louvre; les peintres qujil semble le plus affectionner 
sont MM. Alaux et Court. Le roi s'assied chez eux, examine en 
connaisseur les ebauches, donne des avis presque toujours dictes par
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.