Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418484
ATURE 
ARHI 
MODE! 
N E 
ques mis en vedette en teledtl Charivari, ce fut 
comme un avertissement donne par Philipon a son 
anniee de caricaturistes, que tels etaient les ennemis 
qu'il lallait, representer sans cesse en buste, en 
pied, en groupe. 
Tout d'abord la Caricature publia, sous le "titre 
de Illusques ((01851, une grande planche, premier 
essai satirique diapres la plupart des hommes po- 
litiques cites plus haut. Daumier (la planche est 
Signee Rogeliiz) debuta par ces essais de portraits 
volume un enfant dessinant (Papres des plülres 
antiques. Des masques il passa aux portraits en 
buste : le Charivari- de 1855 en contient (IUÜIQUOS- 
uns qui ne sont pas encore du domaine (le la cari- 
cature. 
Voila des hommes etutliäes (le pres. Daumicr les 
reprendra en pied, dans leur allure halbituelle, 
allant, venant, les mains dans les poches, avec 
de gros ventres; rien ne sera omis des allures 
des familiers de la eour citoyenne, ni les lunettes, 
ni les perruques, ni le coton dans les oreilles. 
ni les traces (Teleganees de Plilnpire, ni les che- 
veux ebouriffes, ni les grands faux-cols. Portraits 
plus reels que ceux des tableaux olllciels de Ver- 
sailles. Ifalniral de Bigny lfaurzt janmis de plus 
tidele image. ' 
A peine une inteutiorl de caricature se l'ait-elle
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.