Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418437
44 
HISTOIRE 
(le ceux dont Johnson aurait pu dire: a Au moins 
a il excelle dans la haine. n Hais il repand les eclats 
de rire comme le ciel une averse; il entasse toutes 
sortes de sobriquets sur ses plaslrons ; illes bous- 
cule, il les houspille au inepris du proverbe: J euarl 
de imain, jczlar de vilaint On s'imagine qu'on l'en- 
tend rire et rire a gorge deployee. Et puis, si son 
hilarite n'est. pas toujours du meilleur goüt, elle a 
le merite (Votre toujours de bon aloi. Il ne raille pas 
lalaiblesse, le malheur, la misere; jamais! Aucun 
homme capable (le rire, ce quiou appelle rire, ne 
se moquera de ces choses-la. Pour les railler, il ne 
se trouvera que de tristes natures qui cherchent. a 
se faire une reputation d'esprit. Le rire sous-entend 
la sympathie; un franc eelal. de gaiete ne s'üteint 
pas aussi vite que les epines qui potillent sous la 
Inarmite. La moquerie de Shakspeare, lors meme 
(pfelle sladresse a la pretention et a la stupidite, 
     
Combien de caricaturistes mesquins font pen- 
ser aux aboiements des roquets? Le lion furieux 
ne perd pas de sa noblesse. Quand Danmier s'at- 
taque 51 une Ügzire, il semble que le respect se 
glisse dans ses crayons. A diverses reprises, je re- 
jrcuvc dans Pmuvrc le profil de M. Guizoi, grave. 
4 Th. Carlyle. Dm hefros, 
duit par W, Ilughes. 
du CIIHP dm Iufrus r! de lAlufrzfisnze. 
tra-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.