Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418335
54 
IHST 
IR 
A cette epoquc, l'art avait inscrit la violence sur 
son drapeau : le mouvement (zlait opposi- au calme, 
le passionne au froid, le laid au beau. Tel est le 
propre des revolutions (Pagir a la fois sur l'art et 
sur la politique.  
Ce portrait du vieux Lameth fut une revelation; 
des lors, Daumier passa en revue les principaux 
pairs de France, en faisant des reliefs qui semblent 
delaches d'une colonne Trajane de la royaute consti- 
tutionnelle. Ge n'est plus un crayon, non plus un 
ebauchoir, c'est un pouce qui marque profondement. 
la pairie. En effet, il serait difficile de se rendre 
compte de lietrange faeon de proceder du caricatu- 
riste, si je ne disais que Daumier assistait aux scances 
de la Chambre des pairs, un morceau de terre 
glaise en main, modelant sur nature de pelits 
bustes, (Vapres lesquels il litliograpliiait ses plan- 
ches l.  
Daumier craignait sans (loute que son crayon ne 
fut impuissant a suivre les ravins creuses sur ces {i- 
gures par les passions politiques ; mais le modele 
du crayon, plus etrange, s'il est possible, que le 
moclele de la terre glaise, montre la haine profonde 
que les jeunes republicains portaient aux defen- 
seurs de la royaute. 
U 
4 Ces bustes curieux, colories par lc mailre. ont ew heureuse- 
ment conserves par M. Eugene Philipon.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.